RCA: quand une mission du ministre des mines suscite des réactions dans les régions minières

0
234
Une mission du ministère des mines dans la Mambéré-Kadei

Par Juste MBANGO

Bangui 17 mars 2022— (Ndjoni Sango): Selon un sonore de dénonciation en circulation sur les réseaux sociaux, le ministre des mines et de géologie, Rufin Benam Beltoungou, a effectué une mission de travail dans les villes minières à l’ouest de la RCA pour inspecter des sites miniers dans cette partie du pays. Des voix s’élèvent pour dénoncer la procédure jugée peu orthodoxe caractérisant cette mission qui n’arrange pas les acteurs miniers de la région.   

Les artisans miniers et opérateurs économiques de la région ouest du pays qui expriment leur frustration vis-à-vis du ministère des mines. C’est dans une bande sonore en circulation sur les réseaux sociaux qu’ils expriment leur sentiment de ras-le-bol.

« En président au dialogue républicain convoqué par le président de la République, le ministre des mines et de géologie, est de passage dans la préfecture de la Mambéré Kadéi et de la sous-préfecture de la Sangha-Mbaéré. Il est à noter que ce passage du ministre des mines, accompagné d’une équipe des cadres des mines suscite des réactions à tous les niveaux. Bien avant cette mission, il y a un mois, une mission des mines a sillonné également la région, récupérant des patentes des libanais et centrafricains, tout en infligeant des amandes par ci par là. De telle pratique succite des réactions au sein de la communauté de la Mambéré-Kadéi », dénonce un collecteur sous couvert d’anonymat dans la bande sonore.

A travers cette bande, la population de cette région se pose la question pourquoi le ministère des mines choit juste le moment de ce dialogue national pour entamer une telle mission dans les régions minières. Déjà, le caractère protocolaire de cette mission dans la région est remis en cause par les autorités locales qui ne seraient au courant d’une telle mission permettant de déblayer le terrain en amant.

« Les autorités locales n’ont même pas été informées de l’arrivée de cette mission. Elles disent que c’est une mission informelle. Car, si on parle d’une mission du gouvernement, les autorités locales devraient recevoir une notification ou un message porté du gouvernement annonçant la venue d’une mission des mines dans la région. Le ministre des mines n’est pas différent des autres ministres. Un ministre de la République qui effectue une mission dans une région est censé de mettre au courant les autorités locales qui représentent le gouvernement », explique la même source.

Les acteurs miniers de la région ont dénoncé à travers cette bande sonore la confiscation de leurs biens par cette mission. « A l’exemple de Sosso-Nakombo où le ministre est passé dans un site d’exploitation tenu par des Chinois, un véhicule de marque Land-cruiser pris en location pour le transport des nourritures des Chinois, a été confisqué par le commandant de la compagnie de l’USAF qui l’a conduit en direction de Berbérati sans notification administrative pour une direction inconnue », a-ajoute la source.

Face à cet acte, les autorités judiciaires et sécuritaires de la région ont été saisies. Par la même occasion, les acteurs miniers de la région interpellent le président de la République et le premier ministre à veiller sur cette mission a créé de frustrations dans la région.

« Nous demandons à la haute instance de la République de veiller personnellement sur ce mode de travail que le ministre des mines est en train d’opérer. Et la communauté de Mambéré-Kadéi dénonce avec fermeté cette pratique qu’elle qualifie d’une pratique à la Doutingaye où les gens ont été dépouillés de leurs biens, et qui profite à un groupe de personne et qui ne cadre pas à la vision politique du président Touadera qui doit mettre sous loupe le département des mines pour que les choses aillent pour le bien de la République », interpelle la source.

Selon les informations de Ndjoni Sango, la mission du ministre des mines, entamée depuis le 11 mars dernier dans la région s’inscrit dans la lutte contre la fraude dans le secteur minier, afin de relever ce secteur.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires