RCA: la Minusca mène une opération de domination dans la zone de Bocaranga

0
188
Des blindés de force portugaise de réaction rapide de la Minusca à Bocaranga en mars 2022 @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 24 mars 2022— (Ndjoni Sango): A travers le déploiement d’un bataillon de force portugaise de réaction rapide, la mission multidimensionnelle intégrée des nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) lance une opération dite de domination de la région de Bocaranga, ville située à environ 525 km de Bangui, au nord-ouest du pays. Cette opération vise à contenir la menace des groupes armés notamment les rebelles des 3R.

« C’est une opération conjointe de domination de la zone, en d’autre terme un contrôle, que nous avons ensemble avec les autres de la paix, au sein de la MINUSCA et en dehors de la MINUSCA dans le cadre d’une coordination, afin de pouvoir atteindre certains objectifs qui sont entre autres la domination de cette zone qui s’explique par le fait qu’on voudrait réduire l’influence des groupes armés, atteindre nos objectifs principaux qui sont la protection des civils et aussi apporter notre assistance aux populations qui sont dans le besoin», a expliqué le général de corps d’armées, Sidiki Daniel Traoré, commandant de la force MINUSCA, qui a effectué une mission mercredi 23 mars auprès des troupes à Bocaranga.

Cette opération de domination de la zone est une opération de contrôle qui a été expérimentée par la MINUSCA en colocation avec les forces armées centrafricaines (FACA) à Bambari dans la préfecture de la Ouaka au centre du pays. L’opération est aujourd’hui conduite vers l’ouest du pays où la menace des rebelles de 3R inquiète les activités de la population.

Un bataillon de force spéciale portugaise de la Minusca est déployée dans la région en appui au bataillon bangladais et aux forces armées centrafricaines à Bocaranga, afin de poursuivre cette opération.

« Nous allons évoluer beaucoup plus dans les périphéries et les axes, de façon très robuste avec une capacité suffisante. Les instructions ont été données, parce que nous avons l’objectif de protéger la population. On ne peut permettre à aucun groupe armé de servir sur les populations.  Tout sera mis en œuvre pour être sûr. Nous serons encore dans cette opération pendant des semaines pour être sûrs sur ces axes, et que si la population dit que les villes sont sécurisées », a rassuré le commandant de force de la Minusca.

Pour la réussite de cette opération qui sera expérimentée aussi dans d’autres zones du pays, Sidiki Daniel Traoré appelle la population bénéficiaire à contribuer à travers le partage d’informations.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires