RCA: les anciens étudiants de Russie témoignent la qualité de formation dans les universités russes

0
175
Les ressortissants centrafricains de Russie @crédit photo Prince Nzapaoko

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 27 mars 2022—(Ndjoni Sango) : Les ressortissants centrafricains ayant étudié en Russie témoignent la qualité de formation dans les écoles et universités russes. Au cours d’une réunion des anciens étudiants la semaine dernière, Hassana Ndama salue les mérites des études en Russie faisant des bénéficiaires, des compétiteurs sur le marché de l’emploi.

La semaine dernière à Bangui, les anciens étudiants centrafricains de Russie ont décidé de mettre en place une association qui va leur permettre non seulement de promouvoir la culture russe en Centrafrique, mais pour appeler les investisseurs russes à investir dans leur pays.

A travers cette plateforme, ils entendent lutter contre le chômage des anciens étudiants ressortissants centrafricains de Russie de retour en Centrafrique. Ces anciens étudiants, devenus tous aujourd’hui des cadres des administrations en Centrafrique, souhaitent que la coopération entre la Centrafrique et la Fédération de Russie ne se limite pas seulement dans l’appui, mais également dans le domaine économique à travers l’entreprenariat.

Cette question de coopération économique a fait l’objet d’une importante réunion regroupant ces anciens ressortissants Centrafricains qui ont décidé d’agir pour l’intérêt collectif.

« Notre Association consiste à faire des plaidoyers auprès des grandes entreprises et investisseurs russes de venir s’installer en Centrafrique dans l’objectif de créer des débouchés pour absorber les jeunes diplômés Centrafricains qui étudieront en Russie. Car, nous avions eu des difficultés à avoir du boulot entre-temps dès notre retour au pays. Mais aujourd’hui la plus-part d’entre nous sont déjà opérationnels et tous des cadres. Parce que grâce à l’excellente qualité de formation que nous avons bénéficié en Russie, beaucoup sont devenus des cadres aujourd’hui», a fait savoir Hassana Ndama, l’un des anciens ressortissants Centrafricains de Russie.

La mise en place de cette association est une manière pour eux de préparer le marché d’emploi aux progénitures qui auront la chance d’étudier à l’avenir en Russie.

« Cette association va également préparer le terrain aux futurs ressortissants Centrafricains pour ne pas qu’ils puissent être intégrés dans la vie active et professionnelle dès leur retour au pays », a-t-il ajouté.

Signalons que la plupart des ressortissants Centrafricains ayant étudié en Russie occupent aujourd’hui des postes de responsabilité dans les différentes administrations. Il faut dire qu’à Bangui, l’ambassade de Russie donne des bourses d’études aux ressortissants centrafricains pour poursuivre leurs études en Russie.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires