RCA: mise en garde du ministre Bireau sur la violation de l’espace aérien à Moyenne Sido

0
144
Le ministre de la défense Rameaux Claude Bireau avec les cadres de l'état-major des FACA

Par Erick NGABA

Bangui 8 juin 2022—(Ndjoni Sango): Sous réserve de riposter militairement, le ministre centrafricain en charge de la défense nationale, Rameaux Claude Bireau, a mis en garde la tentative d’incursion d’un avion militaire qui a survolé les positions des forces armées centrafricaines (FACA) à Moyenne Sido, ville frontalière avec le Tchad. 

C’est à travers un communiqué de presse signé le 7 juin courant, que le ministre de la défense nationale a prévenu sur toute tentative d’agression et de déstabilisation de la RCA au niveau de la fondrière du pays avec le Tchad.  

En effet, un avion militaire de couleur grise foncée portant des munitions non identifiées a survolé le 2 juin 2022, entre 10h 50 et 11h 05, les positions des forces armées centrafricaines, à basse attitude au niveau de la localité de Moyenne Sido, d’après un communiqué du département de la défense nationale.

Avec la dernière rigueur, le ministre de la défense, Rameaux Claude Bireau, a condamné ce survol qui d’après lui, constitue à la fois une violation et une agression, avant de mettre en garde une prochaine incursion avec la possibilité de riposter.

« Le ministère de la défense, pour sa part, condamne avec la dernière   une telle manœuvre destinée visiblement à violer notre espace aérien et se réserve le droit de répondre dorénavant, à toute forme de provocation tendant à semer la confusion dans les esprits et à apporter un coup à la sécurité nationale », a prévenu le membre du gouvernement dans le communiqué.

Selon les informations de Ndjoni Sango, l’avion serait venu du Tchad, pays proche de Moyenne Sido, une ville à l’extrême nord de la RCA. Cette localité a été depuis longtemps théâtre d’incursions d’hommes armés venus du Tchad. Et les survols d’avions militaires en toute violation sont souvent récurrents. Une offensive des FACA, lancée l’année dernière, a mis en débandade les rebelles de la CPC de François Bozizé qui ont traversé la frontière vers le Tchad.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires