RCA: qu’est ce qui est à l’origine de la recrudescence des violences armées?

0
274
peuls-armes-ndjoni-sango-centrafrique
Des combattants rebelles de la CPC en Centrafrique

Par Fofito Mattas

Bangui 14 juillet 2022—(Ndjoni Sango) : Depuis quelques semaines, certaines provinces de Bangui font face à une hausse des violences armées qui ne dit pas son nom. Cette reprise des attaques rebelles refait surface, alors que la Centrafrique connaît quelques avancées sur plusieurs domaines.

Depuis quelques décennies, bon nombre de la population civile est considérée comme la proie des forces négatives qui continuent de violer les droits humains à travers des actes de tueries, pillages et autres cas de banditismes à grande échelle.

Si on se réfère aux avancées considérables qu’a connues la République centrafricaine sur les différents domaines d’investissements, on se rend compte que ces efforts déployés par les autorités centrafricaines ne sont pas appréciés par les ennemis de la paix.

Car quelques temps après la promulgation par le chef de l’Etat Faustin Archange Touadéra de la loi portant l’adoption de la cryptomonnaie comme monnaie légale en RCA, plusieurs voies se sont levées pour contester et même empêcher la réalisation de ce projet qui serait bénéfique pour les échanges commerciaux entre la République centrafricaine et le monde entier dans l’avenir. Bien même que cette monnaie électronique est déjà utilisée dans plusieurs pays, pourquoi tous ces agissements sur le cas Centrafricain qui n’est pas une nouveauté ?

L’autre constat est celui de l’initiative prise par les élus de la nation qui ont proposé à ce que la Constitution du 30 mars 2016 soit modifiée. Cette proposition de loi a provoqué des bourdonnements et des agitations de la part de l’opposition démocratique et la reprise des violences armées soutenues par l’ancienne puissance coloniale dans l’arrière-pays.

La constitution est comme le règlement intérieur d’une organisation qui peut faire l’objet d’une modification en se basant sur les textes relatifs et les motifs qui permettront à ce que ce document soit entièrement ou légèrement modifié.

A l’exemple de la Côte d’Ivoire qui est l’un des pays Africains qui a aussi modifié sa Constitution, constitue un cas similaire pour la République centrafricaine.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires