RCA: valorisation des talents cachés des enfants du mouvement ATD-Quart Monde

0
60
Un festival du savoir organisé par le mouvement ATD Quart Monde en faveur des enfants @crédit photo Kizer Maidou

Par Kizer MAÏDOU

Bangui 3 Août 2022—(Ndjoni Sango) : A travers le festival du savoir, le mouvement international Agir Tous pour la Dignité au quarts monde (ATD) a organisé le samedi 30 juillet 2022 à la fondation voix du Cœur à Bangui une rencontre entre les enfants de la rue et ceux qui vivent dans des familles pour échanger sur leur savoir-faire.

Cette activité dénommée « festival du savoir » a réuni plus d’une soixantaine des enfants  de la rue et ceux qui vivent au sein de leur famille. Une occasion pour ses enfants de présenter non seulement leurs talents cachés, mais aussi de partager leur savoir-faire.

A en croire Olga TUSSALA-KATEMBO, volontaire permanente au sein du Mouvement ATD-Quart Monde, ce festival vise à découvrir les talents cachés des enfants et de les partager avec les autres :

 «  Le festival du savoir c’est une activité qui vise à découvrir le talent cachés des enfants et aussi de faire le partage du savoir. Apprentissage du savoir entre les enfants, ils s’apprennent entre eux-mêmes. Dans cette activité, chaque enfants est un élève et un maitre à la foi».

Cette activité a rassemblé les enfants  parlementaires, ceux de milieu défavorisé et ceux des 5 autres sites où sont menées les activités de la Bibliothèque De Rue (BDR) et de Tapori.

A l’aide d’une tapette payée sur le marché et un pagne, Bénicia LOBEYANABI âgée de 9 ans et élève en classe de CM1, a pu fabriquer une chaussure artisanale. Avec ses cinq autres pairs du site de Walingba où sont menées les activités du BDR, elle se dit très contente de partager son savoir-faire dans cette activité. Elle invite les autres enfants à se joindre à eux pour leur épanouissement :

« Nous voulons que les enfants aient la même chance sur tout le plan. C’est pourquoi j’invite les autres à nous rejoindre non seulement d’apprendre mais aussi de partager notre savoir faire », a partager la jeune fille.

Quand à Ariel NGAÏSSONA de la fondation voix du cœur, elle fabrique les éventails artisanaux qui sont vendus sur le marché. Ce qui lui permet de subvenir à ses propres besoins. Cet élève en classe de 6ème a eu l’occasion bien avant d’apprendre à ses 16 copains de la fondation voix  du cœur avant d’exposer son savoir-faire aux autres dans ce festival.

Le festival de savoir est très important pour le Mouvement, car il permet de rassembler les enfants regroupés dans chaque site de présenter leur talents cachés selon leur spécificité. « Le festival du savoir vise la cohésion sociale entre les enfants de la rue et les enfants qui vivent dans leurs familles, ainsi que ceux de la communauté musulmane et chrétienne. Nous veillons à ce que la chance soit égale à tous les enfants qui sont dans les rues et dans les familles, on les a amenés ici à la fondation voix du cœur pour semer cette cohésion sociale. », a renchérit Olga TUSSALA-KATEMBO.

Notant que le festival du savoir est célébré au tour du thème « la cohésion sociale pour les enfants qui vivent dans la rue et ceux qui vivent dans leurs familles ». Cette activité a rassemblé les enfants des sites Fondation Voix du Cœur à Bangui, le site de Danzi PK22 axe Bangui-Boali, Koula-Mandja PK22 route de Damara, le site de Yalingba dans le 5ème Arrondissement, le site de Kokoro-Boeing et les enfants parlementaire. Sur ces sites les enfants sont encadrés aux activités du (BDR) et Tapori.

Le Tapori est un groupe des enfants qui se mettent ensemble pour vivre l’amitié et combattre la misère, cependant la bibliothèque de rue concerne ces enfants qui vivent dans des milieux défavorisé, qui n’ont pas accès à l’éducation.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires