RCA: manque d’enseignants qualifiés et de tables-blancs au lycée de Bangassou

0
34
Lycée moderne de Bangassou

Par Alfred YEMEYCHIPA

Bangui 18 novembre 2022—(Ndjoni Sango) : La décision du gouvernement de suspendre les vacations dans les lycées a fait qu’aujourd’hui bon nombre des lycées n’ont  pas assez d’enseignants pour éduquer les élèves. Le cas du lycée moderne de Bangassou où il y a l’absence accrue des enseignants seulement trois (3) professeurs pour quatre mille (4000) élèves et à cela s’ajoute le manque des mobiliers.

Le constat est amer lorsqu’on sillonne le lycée moderne de Bangassou. Parmi huit (8) professeurs  affectés dans ce lycée seulement trois(3) enseignants qui ont répondu  présent et c’est la cause profonde du déficit de professeurs titulaires dudit établissement.

Cette situation a remué le proviseur du lycée moderne de Bangassou à recruter des professeurs vacataires en vue de combler le vide  « C’est vrai c’était le 19 septembre que nous avons repris les activités. Les élèves sont là au nombre de quatre mille (4000) de la 6e en terminale et à cela s’ajoute les administrateurs et les trois(3) professeurs », a lancé Bernard Débalé, proviseur du lycée moderne de Bangassou

Allant plus loin dans son intervention, le proviseur a échangé avec les  parents d’élèves en vue de mettre ces derniers à contribution pour la prise en charge des professeurs vacataires, car n’ayant pas un budget consistant à cet effet.

« Nous avons tenu une assemblée générale avec les parents d’élèves. Nous les avons expliqué l’ampleur de la situation et ces derniers ont accepté de donner une contribution volontaire hormis les frais de redevance scolaire dont mille francs CFA(1000FCFA) pour les classes intermédiaires et mille cinq cents francs CFA(1500FCFA) pour les classes d’examens », a expliqué monsieur Débalé

Il faut rappeler que le gouvernement et ses partenaires ne cessent  de faire des efforts dans ce sens pour offrir aux enfants une éducation de qualité mais force est de constater que certains fils du pays s’inscrivent dans une dynamique de vandalisme et de destruction des biens publics pour barrer la route à l’instruction des enfants.

En entendant une réponse des responsables du ministère de l’Education Nationale, les parents d’élèves du lycée moderne de Bangassou doivent se serrer les coudes pour la suite des programmes scolaires dans cet établissement.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires