RCA: la situation humanitaire à Alindao demeure préoccupante pour la population localité

0
22
Une vue partielle de la ville d'Alindao en novembre 2019@photo Fiacre Salabé

Par Jolidon Josiana TCHECKOE

Bangui 8 mai 2023—(Ndjoni Sango) : L’insécurité dans la ville d’Alindao a provoqué la destruction de nombreux villages et le déplacement massif des civils. Des milliers de personnes se concentrent à Alindao l’une des grandes villes de la Ouaka qui a été libérée par les forces gouvernementales des mains des groupes armés.

Pour venir en aide à cette population en détresse le bureau de la coordination des Affaires Humanitaires et Nations Unies a effectué une mission et évalué avant de lancer son plan de réponse. Dans le site du PK3 d’Alindao plus de deux milles qui vivent dans ce camp bien fortuné d’une superficie de dix hectares.

Une femme âgée d’une quarantaine qui vit plus de six ans dans ce site montre ses conditions précaires. « Les rebelles nous ont chassé  de notre village. Nous avons peur d’aller dans la brousse, quand je suis allée puiser de l’eau puisqu’on n’a pas de l’eau potable au site et il avait un homme autochtone qui me dit que je ressemble à quelqu’un qu’on peut manger avec de la chicoine », a déploré Fatoumata.

Cependant, dans un autre  site  de l’église catholique d’Alindao, il y a plus de huit mille personnes qui vivent encore malheureux. Nicaise RENABA, le coordonnateur de ce site «En 2023, on est vraiment abandonné à nous même. C’est au-delà de huit milles quelque habitants qui vivent actuellement ici, leurs maisons sont pillées, les briques sont même enlevés » a-t-il-expliqué

Il faut dire que la ville d’Alindao comprend actuellement plus de quatorze milles déplacés différemment repartie sur quatre sites. Et les déplacés souhaitent la présence renforcée des FACA et de leurs alliés russes pour le rétablissement de la sécurité dans leur localité.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires