Centrafrique : les ressortissants du Yali s’engagent dans la lutte contre le choléra

0
10798
img_8011
Les enfants déplacés du site de Caramelle@/Fiacre Salabé

Bangui 26/09/16 (Ndjoni Sango) :

Par Fiacre SALABE

Les jeunes ressortissants du programme Young African Leaders « YALI » s’engagent résolument à lutter contre la pandémie du choléra qui sévit en République Centrafricaine. Une vaste compagne de sensibilisation a été lancée, le samedi 17 septembre 2016, par l’Association Action, Secours et Espoir (ASE) de concert avec tous les ressortissants du programme Yali sur le site des déplacés de Carmelle situé dans la localité de Bimbo.

Le site de Carmelle situé à Bimbo a servi de cadre à l’association secours et espoir (ASE) en collaboration avec les jeunes ressortissants du programme YALI en Centrafrique de mener une vaste campagne de sensibilisation contre le choléra qui se propage au sein de la population dans le pays. Des enfants déplacés sur ce site sont ciblés pour cette campagne de sensibilisation. Plusieurs activités à la fois culturelles et artistiques ont été menées à cet effet. L’objectif principal est d’emmener les personnes déplacées en général et les enfants en particulier qui sont sur le site à prendre des mesures nécessaires de prévention face à ce fléau.

img_7886
exercice de lavage des mains@/Fiacre Salabé

Dr Cédrick Ouanekpone, l’un des organisateurs de cette sensibilisation précise en ces termes : « C’est à la fois un impératif et une urgence pour nous de lutter vaille que vaille contre la maladie du choléra à travers les moyens préventives car il est dit que mieux vaut prévenir que guérir, tel est notre souci. Cette sensibilisation vise à édifier et à informer  non seulement les parents mais aussi les  enfants qui se trouvent déjà sur le site concernant les dangers de cette pandémie actuelle car c’est depuis plusieurs mois que nous travaillons auprès de ces enfants. Et pour cela, nous travaillons en collaboration avec la coordination du présent site pour que la tâche nous soit facile puisqu’il existe 12 zones sur place ».

Selon lui, plus de 500 enfants sont identifiés au préalable pour cette campagne de sensibilisation visant à faire en sorte que ce fléau ne touche pas le site car ces enfants sont en période de la rentrée scolaire et il est important de trouver un moyen de les préserver contre le choléra.

Pour mieux passer le message, les organisateurs de cette sensibilisation ont prévu plusieurs séances d’activités culturelles et artistiques notamment les chants, les danses, les sketchs présentés par les enfants et le groupe des ressortissants du programme YALI. Pour les enfants ayant participé à cette campagne de sensibilisation, ils se disent satisfaits et d’aucun pense qu’il est souhaitable que ces genres d’activités ne s’arrêtent pas à ce niveau.

De l’avis des organisateurs, d’autres projets tels la scolarisation des enfants dudit site sera prise en compte avec un suivi et évaluation qui sera aussi fait pour leur permettre de s’épanouir comme les autres enfants.

« Nous avons programmé déjà dans ce panel de projets dont nous allons devoir exécuter, accompagner ces enfants en prenant en charge leur scolarisation et en même temps, nous allons les suivre jusqu’au bout de compte car il relève de notre responsabilité. Pour cela, un travail de fond est en cours c’est-à-dire nous identifions déjà les établissements scolaires qui sont plus proches du site de mont carmel pour permettre de vite les inscrire », a ajouté Dr Cédrick Ouanekpone.

A travers plusieurs projets, les ressortissants du programme YALI ont montré leur volonté à contribuer dans la lutte contre le choléra dans le pays.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires