RCA: le président Touadera inaugure le nouveau bâtiment du ministère des mines et géologie

0
1854

Par Jason MARLEY

Le président Touadera avec le premier ministre Firmin Ngrébada et le ministre des mines Léopold Mboli Fatran@photo Marly Pala

Bangui 28 décembre 2019—(Ndjoni Sango) : Le ministère des mines et géologie  a une nouvelle infrastructure administrative. La cérémonie de l’inauguration de ce nouvelle immeuble de 4 étages a eu lieu le vendredi 27 décembre en présence du Chef de l’Etat Faustin Archange Touadera, du premier ministre Firmin Ngrebada et de nombreuses personnalités tant nationales et internationales.

Construit par l’entreprise chinoise Shanxi CEG Construction à hauteur de 1,499 milliard FCFA, avec pour durée de construction de 9 mois, le nouveau département des mines et géologie, comporte quatre (4) niveaux avec quarante deux (42) pièces, entièrement meublées et équipées d’une unité autonome d’énergie solaire.

Une satisfaction pour Léopold Mboli Fatran, ministre en charge des Mines et Géologie qui a signifié l’importance des projets à venir.

«C’est avec un réel plaisir que je prends la parole à l’occasion de la cérémonie d’inauguration officielle du nouvel immeuble dudit ministère. En effet, le Gouvernement de la République Centrafricaine, à travers le ministère des Mines et Géologie avait signé deux contrats de partage de production pour l’exploration et l’exploitation des hydrocarbures avec les sociétés chinoises PTI-IAS et PTIAL dans les préfectures de la Vakaga et de la Bamingui-Bangoran, respectivement en octobre 2007 et en juillet 2011. Aussi, afin de doter la jeune industrie pétrolière centrafricaine qui s’installe d’une main d’œuvre compétente, ces sociétés ont offert depuis 2012, un programme de formations aux cadres centrafricains. Ainsi, 62 cadres du ministère ont suivi une formation de courte durée en Chine et 6 étudiants centrafricains sont inscrits depuis 2018 dans des Universités chinoises et suivent actuellement une formation de haut niveau dans le domaine de la Géoscience Pétrolière », a-t-il indiqué.

Il a par ailleurs souligné l’acheminement des travaux de lignes sismiques en ces termes :

«Malgré les conditions difficiles de travail, les travaux de recherche entamés  depuis 2010 par ces deux sociétés ont permis l’acquisition de près de 3000 kilomètres de lignes sismiques aujourd’hui. L’analyse, le traitement et l’interprétation d’un programme de forage test ou forage de confirmation qui devait démarrer en 2018, puis reporté lorsque les conditions sécuritaires le permettront », a-t-il poursuivi.

Il faut signaler que plusieurs infrastructures ont été construites par ces deux entreprises chinoises au bénéfice des populations de la Vakaga et de Bamingui-Bangoran à savoir : 36 nouveaux forages réalisés dans différentes localités ; 4 anciens forages réhabilités ; 1 centre de santé ; 1 poste de santé ; 1 CEG construit et 3 écoles primaires construites.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments