RCA: Talitha Koum appelle Bozizé à adopter une démarche républicaine

0
1546
Didacien-Kossimatchi-coordonateur-de-TALAKOUM@photo-Marly-Pala

Par Erick NGABA

Didacien-Kossimatchi, coordonateur-de-Talitha Koum@photo-Marly-Pala
Didacien-Kossimatchi, coordonateur-de-Talitha Koum@photo-Marly-Pala

Bangui 19 janvier 2020—(Ndjoni Sango) : Le mouvement TalithaKoum Centrafrique, coordonné par Blaise Didacien Kossimatchi, s’interroge sur la volonté réelle des deux ex Présidents centrafricains, François Bozizé et Michel Ndjotodia, d’aller à la paix. Après une analyse faite sur leurs attitudes, le coordonateur de ce mouvement demande à l’ex président Bozize à opter pour une démarche républicaine en toute humilité.

Le retour d’exil des anciens chefs de l’Etat centrafricain ne cesse d’animer la vie politique de la République centrafricaine. Même ce retour est apprécié par une partie des Centrafricains, cela n’empêche pas d’autres Centrafricains de s’inquiètent et de s’interroger sur la volonté réelle de ces hommes d’Etat à s’engager dans le processus de la paix dans le pays dont ils ont, tous deux, occasionné à son effondrement à travers leur gestion macabre de pouvoir.

En effet, l’ancien président Bozizé dont la méthode adoptée pour rentrer au pays traduit son attitude, n’est pas encore reçu par le président de la République, contrairement à son tombeur de pouvoir Michel Djotodia qui, dès son arrivée à Bangui, é été reçu par Faustin Archange Touadera au palais de la Renaissance.

L’idée que l’on se fait sur ces deux cas de figure réside dans la manière adoptée par les deux anciens présidents vis-à-vis du président de la République. 

Dans sa déclaration à la presse, le coordonateur du mouvement Talitha Koum a fait observer que Michel Djotodia a opté de manière nette pour une démarche républicaine qu’il faut saluer. Son humilité lui a poussé à saluer et à encourager les efforts du Président Touadera pour la paix et l’unité du peuple centrafricain.

« Il a fait amande honorable en présentant son mea culpa au peuple centrafricain tout en se revendiquant désormais homme de paix fort de la médaille d’Ambassadeur de paix qui lui a été décernée. Cette attitude républicaine et d’humilité mérite d’être saluée et encouragée bien que le chemin demeure encore long pour juger de la sincérité des uns et des autres, vu la duplicité habituelle à laquelle la classe politique centrafricaine nous a malheureusement habitués », a déclaré Blaise Didacien Kossimatchi.

Toutefois, le coordonateur de Talitha Koum a attiré l’attention de l’ex putschiste Michel Djotodia qui était arrivé au pouvoir en 2013 grâce à la coalition rebelle de la Seleka, que le peuple centrafricain a pris acte de son mea culpa, mais attend le juger à l’œuvre de ses engagements effectifs en faveur de la paix et de l’unité nationale.

En saluant l’esprit républicain qui a animé l’ex patron de la Seleka, Blaise Didacien Kossimatchi appelle l’ancien président, François Bozizé à la retenue. Si bien que le président Touadera, a-t-il martelé, n’en est rien dans les malheurs de François Bozizé.

« Comment comprendre que le Président Bozizé, renversé par Djotodia en 2013, manifeste une telle animosité contre son cadet qu’il a lui-même amené en politique, et qui par la seule volonté du peuple centrafricain, assure aujourd’hui la magistrature suprême de l’Etat ? Touadera est arrivé aux affaires après Djotodia et Samba-Panza, il n’est en rien dans les malheurs du président BOZIZE, mais bien au contraire, a hérité d’un pays en lambeau laissé par ses prédécesseurs », a-t-il renchérit.

Grâce aux efforts du président Touadera, a fait savoir le coordonateur de Talitha Koum, le peuple centrafricain perçoit aujourd’hui de manière claire le bout du tunnel. Car, d’après Kossimatchi, l’objectivité voudrait qu’on reconnaisse au Président Touadera cette prouesse et les efforts qui permettent aujourd’hui une sortie de crise en Centrafrique.

« Nous appelons l’ex Président Bozize à la retenue et surtout à opter pour une démarche républicaine en toute humilité. Le peuple centrafricain a besoin de paix pour la reconstruction du pays. Il doit faire la paix avec lui-même et faire la paix avec le Président Touadera pour donner une chance à la paix en Centrafrique», a-t-il ajouté.

Enfin, le coordonateur de Talitha Koum, appelle les anciens présidents à s’engager résolument sur le chemin de la paix et de l’unité nationale, et laisser de côté « les sirènes de la mort qui veulent toujours entretenir la division et la haine dans le pays ».

avatar
  S’abonner  
Notifier de