RCA: Les patients du VIH/SIDA et de la tuberculose dotés de vivres par la Fondation Suisse- Bangui -Paoua

0
273
Centrafrique-fondation-Suisse-Bangui-Paoua-Ndjoni-Sango
Distribution de vivres par la fondation Suisse Bangui Paoua à l'hôpital communautaire @photo Grâce Ngbaleo

Par Grâce NGBALEO

Bangui 19 avril 2020—(Ndjoni Sango) : 20 malades parmi un bon nombre de victimes du VIH SIDA et de la tuberculose dont la vulnérabilité est déplorable, tous de l’hôpital communautaire  de Bangui,  ont reçu des vivres ce samedi 18 avril 2020. Composés  des sacs de soja, du savon, de l’huile, du sucre et de café, ce don provient de la fondation Suisse- Bangui -Paoua.

 Le but de cette action charitable  est d’aider  ces patients dans la prise normale de leurs médicaments. Car  depuis un bout de temps, certains  patients  refusent de  suivre leurs traitements à cause de  la  nourriture.

« Je suis ravie de  ce coup de main que la fondation nous a donné, pour soulager nos patients qui souffrent  depuis,  sans un accompagnement. Nous avons vu des   patients  refusant de prendre leur médicament car ils manquent de quoi  à manger. Avec ces produits vivriers, ils peuvent bien suivre leurs traitements .Et quand ils reviendront la semaine prochaine, leur poids sera certainement revue en hausse », a expliqué Juliette Bobo, infirmière diplômée d’Etat, major du service de médecine  interne à l’hôpital communautaire de Bangui, pour se réjouir  de cette initiative.

La compassion reste  l’intérêt principal de cette action, car d’autres malades semblent être oubliés depuis la nouvelle de la maladie à Coronavirus. Il est donc judicieux aujourd’hui de venir au chevet   de ces malades abandonnés, d’après  Didier Victorien Farabana, rapporteur général de la fondation Suisse Bangui Paoua.

« Nous avons de la compassion   pour des malades victimes du VIH SIDA et de la Tuberculose. C’est cette compassion qui nous a poussés à venir auprès d’eux.  Car  aujourd’hui, le monde est entrain de vivre une période de crise sanitaire,  ce qui fait que le gouvernement   concentre ses efforts juste pour lutter contre cette pandémie, et dans cet élan, il  tourne le dos à ces personnes victimes d’autres  maladies, qui nécessairement, ont besoin de soutien. C’est pourquoi,  il va falloir que nous leur apportions  cette  petite aide », a-t-il indiqué.

Mise en place en 2019  par  Prisca Marie Michelle Duerst, la fondation Suisse Bangui Paoua, a pour but de venir en aide aux vulnérables, notamment, les enfants et femmes victimes des violences de tout genre.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments