RCA: Nourredine Adam et Abdoulaye Hisseine déboutés par des officiers du FPRC

0
516
Centrafrique-Nourredine-Adam-Ndjoni-Sango
Nourreddine Adam, leader du mouvement rebelle du FPRC

Par Erick NGABA

Bangui 9 Mai 2020— (Ndjoni Sango) : Le Front Populaire pour la Renaissance de Centrafrique (FPRC) est complètement fragilisé par les actes de dissidence de ses officiers et combattants. Ceci suite aux violents affrontements ayant opposé des groupes ethniques l’ayant composé et par la suite aux combattants des autres groupes armés de la région dont le RPRC, le PRNC et le MLCJ.

Les combattants du FPRC issus des groupes ethniques de la préfecture de Bamingui-Bangoran se tapent poings sur la table. Le comportement des leaders de ce mouvement conduit à un déchirement des communautés et à la déstabilisation de la région Nord-est de la République centrafricaine.

Les officiers de certaines ethnies se voyant marginaliser par les principaux leaders du FPRC qui sont d’une autre ethnie, décident de quitter ce mouvement et rejettent le leadership de ceux qui les dirigent.

C’est à travers des communiqués de presses que des officiers et combattants du FPRC appartenant plusieurs ethnies de la région, ont décidé de quitter le mouvement et se désolidarisent de Nourredine Adam et Abdoulaye Hisseine.

« Vues les dissensions internes qui sévissent aujourd’hui au sein du FPRC, vu le traitement discriminatoire dont ses représentants ont systématiquement été victimes, vues les agressions répétées dont ses populations ont été victimes, il a été décidé unanimement par l’ensemble des combattants de la communauté Sara leur démission des rangs du FPRC », indique un communiqué signé le 6 mai par des Généraux du FPRC.

Au-delà de cette décision, ces combattants dissidents réaffirment leur  attachement à l’Accord de paix du 6 février 2019, signé avec le gouvernement. En réaffirmant par la même occasion leur adhésion au processus du DDRR, ces dissidents informent qu’ils vont communiquer au gouvernement et à la Minusca la liste exhaustive des combattants avec leurs armes afin de prouver leur bonne fois pour le processus de paix déjà enclenché.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments