Quel Paradoxe! L’Europe qui n’arrive pas à se sauver du COVID-19, prétend sauver la RCA

0
929
Centrafrique-Union-européenne-Ndjoni-Sango
Les kits de pont aérien humanitaire de l'Union européenne à destination de Bangui

EDITORIAL

Par Erick NGABA

Bangui le 11 mai 2020 (NDJONI SANGO): C’est paradoxalement surprenant de voir l’Europe qui débarque en grande pompe en République centrafricaine en pleine crise sanitaire dont elle fait face. Au nom de l’humanitaire, les Européens  veulent prouver  aux Centrafricains que ce sont eux les sauveurs de la population du danger de COVID-19, alors bon nombre des Centrafricains craignent un risque d’exportation de ce virus mortel en Centrafrique à travers soit disant un pont aérien humanitaire acheminé de l’Europe à Bangui  le  vendredi 8 Mai dernier.

 « Même si c’est ta perte, sauve ton camarade », dit un proverbe russe, Si c’est dans cet esprit d’humanisme qui a guidé l’Union européenne d’apport des kits humanitaires à la République centrafricaine, tant mieux.  Mais c’est si c’est un projet de mise œuvre en RCA de ce que prédisent  les occidentaux comme quoi « l’Afrique doit se préparer au pire de Coronavirus », les Centrafricains doivent être vigilants, prendre avec beaucoup de reculs ce que l’Union européenne et la France apportent en Centrafrique sous le nom de « Pont aérien humanitaire ».

Déjà, des voix se lèvent pour fustiger l’aide humanitaire pour la riposte contre le COVID-19¨par l’Union européenne et la France.

Or, l’Europe est en difficulté. Elle n’arrive pas, elle aussi, à se tirer d’affaire de cette maladie. L’Espagne, l’Italie, la France et l’Angleterre sont des pays d’Europe les plus frappés par la maladie à Coronavirus. Ces pays ne se sont pas encore libérer de cette maladie mortelle.

Par exemple le cas grave de l’Italie, on n’a pas senti la solidarité européenne à son chevet. Mais l’Union européenne prétend aider la République centrafricaine à combattre le COVID-19.  Huit (8) tonnes des kits sanitaires et humanitaires, ainsi que du personnel humanitaire, sont entre autres l’aide qu’a fourni l’Union européenne à la RCA.

Cette aide a attiré l’attention de plus d’un. Car, l’Europe traverse le plus pire de la maladie à coronavirus, tandis que la République centrafricaine n’arrive pas encore à une phase alarmante de la maladie.

Il est bien vrai que ce pays qui a vécu tant de crises et qu’il a besoin d’appui de ses partenaires pour se relever. Mais le pont aérien humanitaire créé par l’Union européenne et la France pour franchir intervenir en RCA, alors que les frontières aériennes sont fermées, nous emmène à réfléchir sur le colis européen qui pourrait être une source d’exportation et de propagation de COVID-19 dans le pays.

Par ailleurs, on se demande si les 75 agents humanitaires européens qui sont transportés en RCA par l’Union européenne ne sont des porteurs de COVID-19.

En tout cas, ce projet de pont aérien humanitaire européen n’inspire pas confiance aux Centrafricains. L’Etat de précarité de la RCA ne permet pas au peuple centrafricain d’arriver au stade pire de COVID-19.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments