RCA: pont aérien humanitaire de l’UE, le MLPC et le MCU condamnent une campagne de « fake-news »

0
404
Centrafrique-Union-européenne-Ndjoni-Sango
Les kits de pont aérien humanitaire de l'Union européenne à destination de Bangui

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 22 Mai 2020-(Ndjoni Sango) : Les deux partis politiques centrafricains, le MLPC et le MCU ont respectivement publié des communiqués dont l’un signé le 15 et l’autre le 17 mai dernier, pour condamner fermement la campagne de « fake-news » contre le premier pont aérien humanitaire de l’Union européenne. Ces partis réaffirment leur soutien à l’UE pour ses appuis multisectoriels à la République Centrafricaine surtout dans cette période difficile.

Depuis l’acheminement du 1er pont aérien de l’Europe à la République Centrafricaine en date du 8 mai 2020, les réactions se multiplient dans le pays, sur les réseaux sociaux, certaines personnes fustigent ces dons européens et d’autres par contre saluent à sa juste valeur le geste des Etats membres de l’UE qui ne cessent de voler à la rescousse de la RCA, surtout à cette période terrible causée par le COVID-19 qui continue de décimer le monde entier avec une vitesse exponentielle.

Suite à la multiplication de désinformations concernant ce pont aérien humanitaire, le Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC) de Martin Ziguele  et le Mouvement Cœurs-Unis de Faustin Archange Touadera, condamnent fermement la campagne de diffusion de fake news et de folles rumeurs, délibérément déclenchée pour jeter le discrédit sur le plus, « grand et efficace partenaire au développement de la République Centrafricaine qui est l’Union européenne », a fait savoir le MLPC dans son communiqué signé par le Président dudit Parti.

Sans ambages, le bureau politique du MLPC pointe d’un doigt accusateur, certains prétendus panafricanistes dans le pays  en dénonçant : « La campagne irresponsable et paranoïaque de certains prétendus panafricanistes agglutinés dans des soi-disant ONG panafricaines, mais dont la principale activité en Centrafrique, est de vivre au crochet du trésor public par la prédation financière. Les responsables de ces ONG ont une tendance atavique à voir dans toute action d’assistance humanitaire en faveur de notre pays une ingérence suspecte contre les intérêts nationaux ».

A cet effet , les membres du bureau politique de ce parti appelle avec « insistance », l’attention du gouvernement sur la nocivité des activités de déstabilisation de certaines ONG qui sont de nature à compromettre les excellentes relations d’amitié et de coopération avec certains pays amis et importants partenaires au développement de leur pays.

Dans le même élan, le MCU n’est pas resté aussi insensible à ces réactions négatives visant à ternir l’image de l’UE en Centrafrique.C’est pourquoi, dans un communiqué de presse diffusé ce dimanche dernier sur la radio nationale, ce mouvement politique a dénoncé :« Les esprits malintentionnés et venins de contre-vérité et des mensonges qui ont circulé sur les réseaux sociaux concernant cette assistance de grande importance. Comment ne pas considérer un tel geste ? », Se sont –ils interrogés dans ce communiqué signé par le Secrétaire exécutif national du MCU, Simplice Mathieu Sarandji.

Pour conclure, le MCU exprime sa pleine gratitude à la Cheffe de la délégation de l’UE en Centrafrique, Samuela Isopi, pour ses efforts consentis et à la communauté européenne pour l’aboutissement de ce pont aérien humanitaire devant contrer la propagation de la maladie à Coronavirus qui sévit dans le pays.

Le gouvernement et la présidence entrent dans la danse

Le gouvernement centrafricain et la Présidence de la République ne sont pas restés en marge de ceux qui témoignent leur gratitude à l’UE.Le Gouvernement à travers son porte-parole, ministre de la Communication et des média, Ange Maxime Kazagui, a brisé le silence pour dénoncer à son tour :« Cette campagne et ces déclarations qui s’apparentent à de l’intox et à la théorie du complot, n’ont aucun sens quand on sait que l’Union européenne en général et les pays qui la composent par ailleurs ont l’habitude de coopérer et d’assister les pays africains dont la République Centrafricaine. C’est dans ce cadre que se situe le récent pont aérien humanitaire », a-t-il rappelé dans ce communiqué gouvernemental.

Pour finir, le membre du gouvernement dans ce même communiqué, a invité les populations à dénoncer toutes pratiques tendant à créer la confusion au sein de l’opinion publique, surtout en cette période de crise sanitaire et à s’unir avec l’ensemble des partenaires de bonne volonté pour combattre le COVID-19.

avatar
  S’abonner  
Notifier de