RCA: la communauté musulmane de Pk5 dotée de 20.000 masques locaux par le chef de l’Etat

0
376
Centrafrique-masques-locaux-Ndjoni-Sango
Des masques locaux

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 22 Juin 2020—(Ndjoni Sango) : L’homme du 30 mars 2016, Faustin Archange Touadera,  a doté la Communauté Musulmane du km5 avec 20.000 masques locaux pour lutter contre la pandémie à coronavirus qui continue de secouer le monde entier en particulier la capitale Centrafricaine et ses périphériques.

La pandémie du Covi-19 est l’une des préoccupations du Chef de l’Etat Faustin Archange Touadera si bien qu’il décide de confectionner des masques locaux pour stopper la propagation de cette maladie mortelle.

Le quartier Pk5 est l’une des zones du 3è Arrondissement à majorité musulmane qui est aussi exposé à la maladie à coronavirus qui n’épargne personne.

Le port des masques est l’une des mesures barrières édictées par les hautes autorités qui permettront à cette dite communauté de lutter contre ce fléau qui est de nos jours une cible universelle.

Ces masques locaux seront distribués dans les 18 mosquées de la  capitale  pour permettre aux adeptes de se protéger contre cette dangereuse maladie qui tue sans pitié.

La maladie à coronavirus n’est pas une fiction, ni un business du gouvernement,  comme le disent certaines personnes qui ne croient toujours pas à cette maladie et continuent de piétiner les ordres du gouvernement.

« La lutte contre le coronavirus est une affaire qui concerne tout le monde sans distinction. Cette pandémie n’est pas un business mais une réalité qui continue de faire de ravage dans notre pays. Le seul remède que nous disposons en ce moment est d’appliquer les gestes barrières à savoir le lavage des mains, le port des masques, la distanciation sociale de 1 mètre etc… et prie ses frères d’en faire bon usage » a-t-il déclaré Hamat Déliris Rator, président de collectif des musulmans de Centrafrique.

Hamat Déliris Rator mobilise ses confrères pour porter ces masques qui sont des gestes sauveteurs et responsables pour barrer la route à la propagation de cette maladie. Car, d’après lui, la localité de Km5 est un grand carrefour regroupant des marchés pour se procurer des vivres et des produits de première nécessité à caractère lucratif et non lucratif ,des points de vente , stations et autres associations et collectivités publiques qui sont aussi exposés à cette pandémie.

« A l’époque du père fondateur de la République Centrafricaine Barthélemy BOGANDA on a jamais entendu parler d’une telle pandémie, ni fermer les Mosquées, les Eglises à cause d’une quelconque maladie mais à l’exception de Covid-19 ces lieux de cultes sont fermées temporairement pour lutter contre ce fléau qui continue de ravager le monde entier principalement notre pays. Donc nous devrions prendre en sérieux cette maladie et faire de sorte qu’elle disparaisse de la planète avec la seule arme dont nous disposons qui sont les gestes barrières énumérés ci-haut » s’est-il plaint.

Cette remise vient s’ajouter à celles des Organisations non gouvernementales qui ont aussi doté cette localité avec des kits d’hygiènes, à savoir des sceaux d’eau, savons liquides et autres accessoires pour l’éradication de cette maladie en RCA .

Rappelons que la République Centrafricaine fait partie des pays Africains qui sont aussi atteints de cette maladie et elle compte en date de 19 juin, 2605 cas de contamination dont 417 guéris et 19 décès.

La venue de la pandémie à coronavirus créée un déséquilibre sur plusieurs plans à savoir : Le tissu économique, le système éducatif, sanitaire sportif etc….

Son impact joue négativement sur tous les pays touchés combien même que la planète tout entière et les Médecins du Monde entier en général sont toujours dans la lutte pour la faire disparaître à travers les moyens dont ils disposent, le Covid-19 restera toujours une grande préoccupation pour le monde entier même si l’on arrive à avoir son vaccin .

Cette pandémie restera gravée dans les mémoires car le monde entier s’est déjà confronté à une telle maladie mortelle à l’exemple de la Choléra, le VIH SIDA, la peste et l’Ebola.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments