RCA: en ordre dispersé, l’opposition pourra-t-elle défier Touadera?

0
293
Centrafrique-oppostion-Ndjoni-Sango
Le président Touadera avec les leaders de l'opposition politique en caricature @Jimmy Nzéko

EDITORIAL

Par Erick NGABA

Bangui 16 juillet 2020–(Ndjoni Sango): La classe politique centrafricaine est à un pas de la phase décisive des élections groupées du 27 décembre 2020. A l’allure où vont les choses, on se demande si l’opposition politique déjà fragilisée sera en mesure de défier le président en exercice Faustin Archange Touadera.

Les élections présidentielle et législatives en République centrafricaine sont prévues le 27 décembre 2020. Le président en exercice Faustin Archange Touadera se préparer pour briguer un second mandat, et l’opposition, quant à elle, pense à accéder au pouvoir. Mais, les choses ne sont pas faciles.

L’analyse que nous pouvons faire est de voir comment l’opposition se préparer pour affronter Touadera Touadera à ce scrutin et comment elle le sera.

Ce que nous pouvons dire de prime à bord, il y a comme tout le sait la fragilité des partis de l’opposition qui n’arrivent pas à s’organiser et organiser les bases sur l’ensemble du territoire national. Les multiples cas de démission à leur sein au profit du pouvoir en place créent un vide qu’il faut combler.

Aussi, il y a la question de financement des campagnes électorales. Nous sommes en période de vache maigre. Car, comme d’habitude, les hommes politiques prêtent de l’argent chez les bailleurs, les entreprises pour aller aux élections.

La pandémie de coronavirus a tout gâché. Faute de covid-19, le monde connaît aujourd’hui la seconde crise économique après celle d’entre guerre mondiale, dans les années 30.  Ce qui fait que les partis de l’opposition semblent ne pas être prêts pour aller à ces élections de fin d’année en cours.

Il y a également la question du bloc de l’opposition. Les leaders politiques de l’opposition se sont réunis dans une plateforme dénommée Coalition de l’Opposition Démocratique 2020 (COD-20).

La mise en place de cette  plateforme vise à contrer les actions du président Touadera. La COD-20 n’aura pas une longue durée. Bientôt, elle va s’effondrer. Parce que les leaders de l’opposition feront cavalier seul lors des campagnes électorales. Ils iront à ce scrutin au nom de leurs partis respectifs, pas au nom de COD-20.

Il sera difficile pour eux de proposer un seul candidat à la présidentielle pour défier Touadera. Car, chacun a ses calculs politiques et tout le monde veut le pouvoir. De surcroît, la plupart des leaders de l’opposition sont d’une même région de la RCA, la région grand-nord. C’est pourquoi, on doute de  la capacité de l’opposition à défier le président Touadera.

0 0 vote
Article Rating
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments