RCA: la problématique du financement de la sécurisation des élections du décembre 2020

0
655
Centrafrique-elections-Ndjoni-Sango
Faustin Archange Touadera en réunion d'échange avec les partenaires financiers de la RCA

Par Erick NGABA

Bangui 20 juillet 2020—(Ndjoni Sango) : Il est une impérieuse nécessité aujourd’hui de se pencher sur la sécurisation des opérations électorales en République centrafricaine confrontée à un défi sécuritaire majeur. Comment trouver des ressources nécessaires et supplémentaires permettant aux forces qu’elles soient nationales ou internationales de pouvoir réussir ces échéances électorales sans incidents majeurs? C’est ce qui a fait l’objet de réflexion entre le président de la République Faustin Archange Touadera et les partenaires financiers de la République centrafricaine la semaine dernière à Bangui.

La République centrafricaine est juste à 5 mois du premier tour des élections présidentielle et législatives prévues le 27 décembre 2020. Il est question pour les autorités du pays de réussir ces échéances électorales dans un contexte aussi particulier lié à l’insécurité créée par les groupes armés pourtant signataires de l’accord de paix du 6 février avec le gouvernement. C’est ce à quoi les autorités centrafricaines s’attèlent à garantir un climat de confiance non seulement aux candidats pour battre campagne sur l’ensemble du territoire national, mais aussi à la population pour se rendre aux urnes.

Le 14 juillet dernier, les autorités centrafricaines dont le président de la République et les représentants de la communauté internationale présents dans le pays ont échangé sur cette problématique du financement de la sécurisation des élections. Il s’agit ici de solliciter l’appui des partenaires financiers au projet de la sécurisation des élections par les Forces de défense et de sécurité intérieures.

La sécurisation des élections, faut-il le rappeler, le gouvernement centrafricain en collaboration avec les partenaires, a élaboré un plan de la sécurisation des opérations électorales. Un comité technique conjoint a été mis en place à cet effet.

Le comité constitué des représentants des forces de sécurité intérieure de la RCA que sont la gendarmerie et la police avec l’UN-Pôle dont la police Minusca, a élaboré il y a quelques mois un plan intégré de sécurisation et un budget pour toutes les opérations électorales d’un montant de 7.384.150 dollars américains dont 2.051.775 dollars américains pour la sécurisation des élections.

C’est ainsi que par ailleurs, le Conseil de Sécurité des Nations unies a élargi le mandat de la MINUSCA pour l’assistance, la coordination et la sécurisation électorale en République centrafricaine.

Garantir la sécurité des élections groupées du 27 décembre 2020 en RCA nécessite des ressources financières. Et la mobilisation de ces ressources est désormais une urgence et une priorité pour les autorités du pays. Car, la sécurité sur l’ensemble du territoire national en cette période électorale, c’est ce que demande la population au gouvernement.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires