RCA : NRC forme à différents métiers 120 jeunes de Kaga-Bandoro affectés par le conflit

1
857
Centrafrique-NRC-Ndjoni-Sango
Deux jeunes bénéficiaires du programme de l'ONG NRC en faveur des jeunes affectés par le conflits à Kaga-Bandoro @photo Chanel

Par Mamadou NGAÏNAM

Bangui 22 juillet 2020—(Ndjoni Sango) : Le conflit en RCA a affecté la grande majorité des enfants et jeunes qui sont désormais déscolarisés. Le manque de moyens des familles est souvent mentionné comme étant la plus grande barrière à l’école. En conséquence, de nombreux jeunes sont donc confrontés à des opportunités limitées quand il en vient ensuite de chercher un emploi. Ceci est particulièrement inquiétant, sachant que 75% de la population dans le pays ont moins de 35 ans.

Du coup, la plupart des jeunes se retrouvent au chômage et sans opportunités aucunes pour leur avenir. Ils deviennent une cible facile pour les groupes armés ou pour devenir victimes de violences.

En effet, depuis le déclenchement de la crise politique et sécuritaire en RCA, certains, jeunes étaient déscolarisés. Pourtant ils cherchaient à améliorer leurs vies pour atteindre un équilibre social et professionnel. Avec leurs parents, certains vivaient sur les sites de déplacés et d’autres dans des quartiers. Leurs familles dépendaient totalement de l’assistance humanitaire apportée par les différents acteurs présents dans la zone.

Le programme YEP (« Youth Education Pack » ou Paquet d’éducation pour la jeunesse) de NRC

En réponse à ce manque d’opportunité pour les jeunes femmes et hommes vulnérables dans la ville de Kaga-Bandoro, le Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC), a donc lancé un programme de formation professionnelle pour les jeunes grâce à un financement d’Education Cannot Wait (ECW). Ce programme, qui est actuellement dans sa deuxième année, vise à former les jeunes défavorisés de Kaga-Bandoro, affectés par le conflit à différents métiers, tels que la couture, la menuiserie, l’agriculture et la maçonnerie.

Durant 9 mois, ces jeunes suivent une formation professionnelle composée de cours d’alphabétisation fonctionnelle, de cours de compétences à la vie ainsi que d’une formation théorique et pratique à un métier. A l’issue de la formation, les apprenants reçoivent un kit de démarrage d’une activité professionnelle.

Une fois la formation théorique terminée, les apprenants reçoivent un kit de démarrage d’une activité professionnelle et leur mise en contact avec des différents chefs d’atelier qui leur servent de mentor dans le démarrage de leurs activités professionnelles.

Depuis mars 2020, la pandémie du COVID-19 est venue se repandre dans la RCA. En date du 25 juin, les cas sont désormais à 3,244. Dans de nombreuses régions du pays, ce virus a mis à mal les finances des familles déjà très vulnérables à la base. Mais certains jeunes formés par le programme YEP de NRC n’ont pas perdu espoir.

Ils se sont réorientés et fabriquent désormais des masques de protection pour le visage afin de contribuer à limiter la propagation du COVID-19 dans leur pays. Fabriquer les masques et les vendre sur le marché de Kaga-Bandoro permettent désormais à certains jeunes couturiers de mettre leurs qualités en avant pour sauver des vies.

« Quand j’ai appris que pour se protéger, il faut porter des masques, j’ai commencé à en chercher pour moi et ma famille. Mais au début, ces masques ne se trouvaient pas dans les magasins. Ensuite, j’ai appris qu’à Bangui ce sont des couturiers qui en fabriquent. Du coup, je me suis dit que moi aussi, avec l’apprentissage que j’ai eu dans le programme YEP, je pouvais facilement fabriquer ces masques et les vendre sur le marché. Non seulement je peux gagner de l’argent, mais en plus, je peux aider à sauver des vies et protéger des gens du virus », partage Esther fièrement avec une jeune fille apprenante de programme YEP.

Au total, 120 jeunes de la ville de Kaga-Bandoro ont pu bénéficier de cette formation grâce au soutien financier d’Education Cannot Wait(ECW) en 2019/2020. Néanmoins, les besoins restent immenses.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Judicael Ouikon-Dongongo
1 année il y a

Excellente nouvelle.