RCA : sensibilisation sur les opérations d’enrôlement des électeurs par le REFAMP

0
243
Centrafrique-REFAMP-Ndjoni-Sango
Sensibilisation sur l'enrôlement par le REFAMP @photo Fiacre Salabé

Par Mamadou NGAÏNAM

Bangui 2 Août 2020—(Ndjoni Sango) : Durant deux jours, le Réseau des femmes anciennes ministres et parlementaires (REFAMP), ont mené une vaste campagne de sensibilisation des électeurs pour l’enrôlement sur la liste électorale. Cette vaste campagne de mobilisation organisée par le REFAMP, a réussi grâce à l’appui technique et financier du programme des nations unies pour le développement (PNUD).

« Femme debout, pour l’inscription sur la liste électorale », c’est sur ce slogan que le REFAMP a pu lancer cette campagne de sensibilisation et de mobilisation à l’intention des populations centrafricaines en général, et des femmes en particulier. La mobilisation du REFAMP vise à pousser les femmes à s’enrôler massivement sur la liste électorale, en cours, afin de participer au vote des futures dirigeants du pays.

L’autre volet de cette campagne de sensibilisation vise beaucoup plus, l’encouragement des candidatures féminines, aux législatives et à la présidentielle, lors du prochain scrutin. Selon les responsables du REFAMP, les femmes doivent briser les barrières socioculturelles, afin de s’engager pendant les prochaines échéances électorales qui se pointent à l’horizon.

Le dernier volet de ladite sensibilisation est axée sur la mobilisation des femmes à Bangui, comme dans les zones périphériques, à voter massivement les candidatures féminines. Pour les organisateurs, les femmes représentent un véritable changement du paradigme dans le pays, comme s’en est le cas au Rwanda où, nombre des femmes ont occupé des sièges au parlement.

« Nous avons vu qu’il est urgent de lancer une vaste campagne de sensibilisation et de mobilisation des femmes pour se faire inscrire d’abord massivement sur la liste électorale, ce qui est un acte citoyen. Et puis il est aussi indispensable pour nous, d’encourager les candidatures féminines, et mobiliser les électeurs sur le choix de ces candidatures féminines. Nous tenons à remercier nos partenaires que sont le PNUD, et la MINUSCA qui nous accompagnent dans la réalisation de cette activité », a expliqué Rose Yodoma, SGA du REFAMP.

Il est à noter que le REFAMP entend mobiliser toutes les populations centrafricaines à s’impliquer davantage dans le processus électoral en cours, en mettant un accent particulier sur l’implication politique des femmes centrafricaines, dans ledit processus.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments