RCA: ce que Firmin Ngrébada et les leaders de l’opposition se sont dit à huis-clos

0
849
Centrafrique-Ngrébada-Ndjoni-Sango
Réunion du premier ministre Firmin Ngrébada avec les leaders de l'opposition à la primature

Par Erick NGABA

Bangui 4 Août 2020—(Ndjoni Sango) : Pour désamorcer les bombes à retardement entre le gouvernement et l’opposition, le premier ministre Firmin Ngrébada a reçu hier soir les leaders de la Coalition de l’opposition démocratique (COD 2020) à son cabinet à la primature.

Le gouvernement centrafricain cherche à apaiser la tension politique avec l’opposition. Une rencontre a, à cet effet, eu lieu entre le chef du gouvernement, Firmin Ngrebada, et les leaders de l’opposition à savoir Anicet-Georges Dologuelé, Nicolas Tiangaye, Mahamat Kamoun, Aurélien Simplice Zingas, Jean-Eudes Teya, et Sosthene Guetel Dilamkro, tous des membres de la COD-2020.

Il s’agissait pour ces échanges de présenter les conclusions du huis clos, tenu le 25 juillet 2020,  entre le gouvernement, les garants, les facilitateurs de l’Accord de paix du 6 février 2019, et Ali Darassa de l’UPC.

Dans sa prise de parole devant les leaders de l’opposition, le premier ministre, a rappelé qu’un huis clos similaire à celui avec Ali Darassa avait eu lieu auparavant avec Adboulaye HissenE, leader du FPRC ayant permis d’aboutir au processus du Désarmement, Démobilisation, Réintégration à Ndélé à l’Est-nord de la RCA.

« Le but du huis clos était de permettre le déploiement de la police et de la gendarmerie, de dénoncer les alliances contre nature entre groupes armés, et d’obliger Monsieur Darassa à ne pas empiéter sur les prérogatives régaliennes de l’État », a rappelé  le chef du gouvernement centrafricain.

Firmin Ngrebada de rappeler que « Monsieur DARASSA serait conduit à Bambouti pour le DDR, sans ses hommes, et sous l’autorité du Préfet de la Ouaka. Ce huis clos était une mise en garde ».

Saluant l’initiative de cette rencontre, Anicet Georges Dologuelé qui a pris la parole au nom de l’opposition, a rappelé le rôle essentiel des partis politiques. Par la même occasion, il souhaite plus de concertations de l’opposition avec le gouvernement, en vue de trouver des solutions communes aux divers problèmes auxquels le pays est confronté.

C’est pourquoi, en concluant les échanges, le premier ministre a insisté sur la nécessité du dialogue avec les leaders de l’opposition, tout en appelant à une synergie d’intelligences pour trouver des solutions. Car, a-t-il martelé, « les contributions de tous sont utiles ».

Durant cette rencontre, Firmin Ngrébada n’a pas manqué de rappeler les dividendes de l’Accord de paix du 6 février ayant permis aujourd’hui de déployer les FACA dans les régions du pays, notamment à Ndélé, Kaga-Bandoro, Obo, Paoua, Bouar, Bambari entre autres.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments