RCA: première édition du festival « Bangui fait son cinéma » sous le parrainage de Michel Gohou

0
635
Centrafrique-michel-gohou-ndjoni-sango
arrivée de l'humoriste Michel Gohou à Bangui @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 7 novembre 2020—(Ndjoni Sango) : La capitale centrafricaine accueille, du 7 au 14 novembre 2020, la première édition du festival de films dénommé « Bangui fait son cinéma ». Un festival international des  films africains et afro-descendants, parrainé par Michel Gohou, humoriste-comédien ivoirien, qui vise à promouvoir la culture et l’art centrafricain à travers le monde.

La République Centrafricaine commence peu à peu à relever les défis dans le domaine culturel et artistique. Après le festival du rire de février dernier, c’est le tour aujourd’hui de festival de cinéma. Cet évènement met en exergue, des films réalisés par les africains dans le monde afin d’en donner une image positive.

« Bangui fait son cinéma » est une initiative de la cinéaste centrafricaine Pauline Sylviane Gboulou Mpapondo et vise à mettre   de la lumière sur les arts cinématographiques dans le pays de Barthélemy BOGANDA.

Selon Michel Gohou, artiste-comédien ivoirien et parrain dudit festival, cet évènement interpelle tout le monde et toute l’Afrique en particulier et mérite d’être soutenu :

« Ce festival interpelle tout le monde, les Centrafricains dans un premier temps, parce que c’est d’abord leur chose. Deuxièmement, cela interpelle toute l’Afrique, donc nous devons nous en approprier et le soutenir pour le faire grandir, car c’est un nouveau-né qu’on doit encadrer avec tout ce dont il a besoin pour accroître dans de très bonnes conditions. Le plus difficile, c’est  arriver à organiser ce premier festival. Sylviane a tout fait pour organiser, il reste maintenant à toute la population centrafricaine et non seulement  banguissoise à se déplacer comme un seul homme pour répondre présent à notre appel afin que cette occasion soit belle et festive. Si cette première édition réussit, il n’y a pas de raison que les autres ne suivent pas. Je suis persuadé que « le coup d’essai va être le coup de maître « , a affirmé l’artiste ivoirien.

Ce festival tant attendu par les Centrafricains et qui est à sa première édition, se tiendra du 7 au 14 novembre 2020 dans la capitale centrafricaine, précisément dans l’enceinte de Complexe International Galaxy et mettra en contact, des cinéastes centrafricains locaux et ceux de la diaspora, accompagnés des ateliers de formation, des conférences et aussi la présentation des meilleures productions de l’heure.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments