RCA: propagande haineuse de la France contre les efforts de la paix

0
905
le président centrafricain Touadera et le président français Macron à Paris

Par Junior NGAMA

Bangui  10 novembre 2020—(Ndjoni Sango) : Dans la nuit de dimanche à lundi 9 novembre 2020, la chaine de télévision française proche de l’Elysée et du Quai d’Orsay, a rediffusé un reportage réalisé sur la crise en République Centrafricaine, il y a deux ans. Pourquoi et pour quel but ?

Le comble, dans ce reportage, la parole n’est donnée qu’aux leaders des groupes armés pour parler des difficiles conditions de vies en provinces, mais aucun micro n’est tendu aux représentants de l’Etat.

Mieux, les FACA sont accusées d’exactions et de crimes et que les Russes sont cloués aux piloris. Cette chaine a passé sous silence le jeu trouble de la France dans ce pays de l’Afrique Central tel relevés par l’ONG américaine The Sentry et le journal Media part.

La rediffusion de ce reportage orienté contre les autorités actuelles, la Russie, et les FACA répond à quelle démarche à 6 semaines des élections de décembre prochain ?

Comme s’il fallait si attendre, quelques jours après que l’ambassadeur de France, lors d’une réunion de Comité stratégique d’appui au processus, ait annoncé la suspension de nouveaux financements de la France au processus électoral, voilà une chaine de télévision française qui passe à l’offensive en rediffusant un reportage d’il y a deux ans consacré à la République Centrafricaine.

Dans le reportage, comme on le voit bien, tout est orienté contre le Président Touadera et son gouvernement, accusés de délaisser les provinces ; les FACA, accusées d’exactions et de crimes contre les populations civiles et le tout, la Russie diabolisée à outrance comme si la France n’a fait que des heureux dans ce pays qu’elle a plongé dans le chaos pour se venger de l’octroi du pétrole de Boromata à la Chine.

Aujourd’hui, non contente de la présence des russes, cette même France fait feu de tout bois pour s’opposer la réélection du Président TOUADERA. Pour ce faire, elle met la pression sur la Cour constitutionnelle pour que celle-ci valide la candidature de François Bozize, adoubé par la France pour faire obstacle à Touadera.

Pire, cette France a proposé d’acheter un second serveur à l’ANE, et comme cette proposition a été refusée, tout honte bue, la France par la voix de son ambassadeur à Bangui a annoncé la suspension de nouveaux financements au processus électoral.

C’est une vérité que de dire que la France cherche par tous les moyens à empêcher la tenue des élections. C’est pourquoi, elle utilise ses médias impérialistes pour manipuler l’opinion, prépare les esprits aux coups qu’elle projette contre Touadera. Mais cela ne marchera pas, car le peuple ayant compris l’hypocrisie ce pays qui se dit ami, mais en réalité représente le pourfendeur du peuple centrafricain.

La RCA a tout donné à la France, en retour, la France nous sert la mort, les coups bas comme si la RCA doit rester esclave d’un ordre colonial bidon. Nous comprenons maintenant que les médias français nous servent des informations nocives. Leur but n’est pas la vérité, mais la propagation de l’idéologie impérialiste.

Il semble bien clair qu’il y ait une volonté délibérée de ces médias d’attiser les flammes et créer ainsi un nouveau chaos qui profiterait à la France.

3 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments