RCA: Armel Sayo, 20ème candidat à la présidentielle de fin 2020

0
1214
centrafrique-armel-sayo-ndjoni-sango.com
Armel Mingatoloum Sayo, candidat indépendant à la présidentielle de 2020 @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 11 novembre 2020—(Ndjoni Sango): Le ministre de la modernisation de l’administration, Armel Mingatoloum Sayo, a posé sa candidature à la présidentielle du 27 décembre 2020 en République centrafricaine. Candidat indépendant, le leader du mouvement Révolution Justice (RJ) est 20ème à cette présidentielle pour la première fois de son engagement politique.

Plusieurs fois ministre, d’abord au temps de la transition dirigée par l’ancienne cheffe de l’Etat, Catherine Samba Panza, puis durant le quinquennat de Faustin Archange Touadera, Armel Mingatoloum Sayo est aujourd’hui déterminé à briguer la magistrature suprême de l’Etat.

Cette détermination a été matérialisée le mardi soir 10 novembre, jour de la clôture du dépôt de dossier de candidature des élections présidentielle et législatives en Centrafrique. L’homme a officiellement déposé sa candidature à la présidentielle en qualité d’indépendant.

« Le dépôt de ma candidature est un acte patriotique. Cela est fait en toute transparence. C’est pourquoi il faut reconnaître le travail remarquable que déploie l’Autorité Nationale des Elections qui a aujourd’hui démontré que la tenue des élections le 27 décembre prochain est effective. Vous le savez, notre pays vient de loin. Et donc, il est un devoir pour nous fils et fille de ce pays de relever le défi, en apportant notre contribution à la reconstruction de la République », a déclaré  le candidat numéro 20.

Leader du mouvement Révolution Justice, Armel Mingatoloum Sayo a été l’un des artisans de l’accord politique pour la paix et la réconciliation en République centrafricaine, signée par le gouvernement et l’ensemble des 14 groupes armés le 6 février 2019, à Bangui suite aux pourparlers de Khartoum.

Artisan de paix et de justice comme l’indique la dénomination de mouvement, Armel Mingatoloum Sayo s’engage en politique pour participer activement à la reconstruction de la République centrafricaine en étant au sommet de l’Etat.

Patriote de son état et serviteur de Dieu, il incarne le sens de la responsabilité de faire avancer les choses dans l’intérêt général de la nation. Ses multiples nominations dans des départements ministères le témoignent.

Etant vingtième candidat, Armel Mingatoloum Sayo se lance dans la course à la présidentielle avec l’ensemble de vingtaine de candidat dont une femme.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires