RCA horizon 2050, Touadera lance l’étude prospective pour une vision à long terme

0
327
RCA-horizon-2050-ndjoni-sango.CENTRAFRIQUE
Lancement de l'Etude Nationale Prospective au parlement centrafricain par le président Touadera @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 20 novembre 2020—(Ndjoni Sango) : Le président de la République centrafricaine, Faustin Archange Touadera, a lancé le jeudi 19 novembre courant au parlement centrafricain à Bangui, l’étude nationale prospective pour le développement à long terme du pays. Avec l’appui de PNUD et de la Banque mondiale, cette étude nationale prospective (ENP), permet de doter la RCA d’une vision globale de développement à l’horizon 2050. 

C’était en présence des hautes autorités du pays, du corps diplomatique et des partenaires que cette étude nationale a été officiellement lancée.

Depuis l’indépendance en 1960, la République centrafricaine ne dispose d’un plan global de son développement à long terme en dépit des programmes de développement définis par chaque gouvernement qui se succède.

L’Etude nationale prospective qui vient d’être lancée par le président Faustin Archange Touadera, permet de jeter les bases du développement à long terme du pays.

« L’Etude Nationale Prospective RCA 2050 dont nous lançons les travaux ce jour, permettra de projeter notre pays, la République Centrafricaine dans un avenir meilleur et souhaité. Sa réalisation est un exercice incontournable et utile. Incontournable, car elle est une exigence pour remettre notre pays sur la trajectoire du développement humain durable, ce dont elle a droit comme tout autre pays du monde, et utile, parce qu’elle sera profitable à tous les Centrafricains d’aujourd’hui et de demain pour leur propre épanouissement »,  a déclaré le président Touadera.

La mise en œuvre de cette vision se veut participative car, elle prend en compte les aspirations de la population à la base. Chaque gouvernement qui se succède est tenu d’appliquer scrupuleusement cette vision pour permettre ainsi à la République centrafricaine d’être un pays émergent à l’horizon 2050.

C’est pourquoi, le président centrafricain a trouvé les mots justes pour appeler tout le monde à s’engager dans ce processus de développement.

« Assurer le bien-être et garantir l’épanouissement de tous les Centrafricains constituent pour moi des priorités auxquelles j’attache beaucoup d’importance. Nous devons tous, Gouvernement, société civile, partenaires au développement et communautés de base, à quelque niveau que ce soit, être les principaux acteurs, à nous engager dans ce processus », a-t-il lancé.

Aujourd’hui, la République centrafricaine est dans une phase décisive de son histoire où il doit faire un choix capital pour trouver le meilleur chemin qui conduira vers la paix, gage d’un développement humain durable. A travers cette Etude Nationale Prospective, le pays dispose désormais d’une base solide sur laquelle il va engager son développement à long terme.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments