RCA: les femmes leaders appellent leurs sœurs à dire non à la violence au profit de la paix

0
321
femmes-leaders-CENTRAFRIQUE
Coordination du conseil de sécurité des femmes leaders centrafricaines @crédit photo Kizer Maîdou

Par Kizer MAÏDOU

Bangui 28 décembre 2020—(Ndjoni Sango) : Face à la situation qui prévaut en Centrafrique, les femmes leaders réunies au sein de la Coordination pour la paix et la sécurité appellent toutes les femmes centrafricaines sans exception pour la paix. Une déclaration faite mardi par Lina EKOMO leader de la Coordination. 

Les tentions qui augmentent dans ces derniers temps à quelques jours des élections groupées, font entendre des voix qui se lèvent pour dénoncer toutes tentatives visant à déstabiliser le pays. Les femmes leaders de Centrafrique en marge de dénonciation de ces agissements se sont levées pour solliciter la voix de leurs sœurs pour dire non au profit de la paix tant recherchée.

Réunies au sein de la Coordination des femmes centrafricaines pour la paix et la sécurité qui regroupe plusieurs associations, ces femmes disent cautionner avec beaucoup de regret que l’invalidation d’un des candidats à la présidentielle par la cour constitutionnelle à suscité des tensions socio-politiques juste quelques jours avant les élections.

Constatant le retrait de certains groupes armés signataires de l’accord politique et pour la paix en République Centrafricaine (APPRCA), elles s’inquiètent des violences   dont seront les victimes la population, les enfants et les femmes. Refusant d’être silencieuses devant ce déferlement de la violence, elles dénoncent de vives voix toutes formes de violences contre les populations civiles, notamment les femmes et les enfants.

Par ailleurs elles appellent également les parties au conflit, pouvoir en place, leaders politiques, leaders des groupes armés à un apaisement tout en commençant par la cessation des hostilités et à prendre des mesures concrètes  accessibles au dialogue pour l’intérêt de la population.

Avant d’interpeller la jeunesse à une quelconque manipulation, elles demandent à cette catégorie de la population à être des acteurs de paix pour créer un environnement propice pour un avenir meilleur qui est le leur.

Appelons toutes les femmes à rester mobilisées dans l’ensemble, unies pour dire non à la violence, cette coalition des femmes leaders de Centrafrique sollicite des femmes de la sous-région à une action en faveur de leurs sœurs de la Centrafrique pour que leur cri soit relayé afin d’attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale  sur ce drame qui se dessine pour la Centrafrique.

Une marche est prévue pour le Jeudi 24 décembre 2020,  pour dire non à la violence et au profit de la paix.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments