RCA: quand l’ancien ministre Clément Belibanga assimile la COD-2020 à la CPC

0
1080
Clément-Belibanga-ndjoni-sango-centrafrique
Clément Belibanga ancien ministre et commissaire à la CEMAC

Par Leila MBONGUI

Bangui 21 janvier 2021—(Ndjoni Sango) : L’ancien ministre centrafricain et commissaire à la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) sort de ses réserves pour dénoncer le complot contre les institutions républicaines. Dans sa dénonciation, Clément Belibanga assimile la Coalition de l’opposition dit « démocratique » (COD-2020) à la Coalition des Patriotes pour le Changement (CPC).

Après la proclamation des résultats définitifs de la présidentielle dont le président Faustin Archange Touadera est réélu au premier tour avec 53,16% de voix, les candidats malheureux issus de la COD-2020 ont refusé de reconnaître la décision de la cour constitutionnelle.

Face à l’attitude tendant à créer une crise politique profonde, des voix s’élèvent pour dénoncer la position des leaders de COD-2020 qui refusent de reconnaître la légitimité du président réélu.

Dans la foulée, l’ancien ministre centrafricain et commissaire à la CEMAC, Clément Belibanga dénonce la COD-2020.

«La Cour constitutionnelle a rendu sa décision. Elle n’est pas acceptée par une partie de l’opposition dit démocratique. Rien d’étonnant. Les démocrates authentiques se sont pliés à cette décision non contestable. Les putschistes qui ont perturbé les élections attendent leur président (Bozizé, NDLR) qui a pris le maquis pour les mettre au pouvoir », a-t-il dénoncé

D’après lui, les leaders de la coalition de l’opposition  n’ont jamais dénoncé nommément Bozize et la CPC dans leur différente déclaration. Il est donc impossible de dialoguer avec l’aile politique de la CPC.

« Le dialogue ne peut se faire qu’avec les démocrates. Et ceci après la fin du processus électoral en cours. Le peuple reste vigilant et n’acceptera jamais les putschistes au pouvoir de l’État. Rendez-vous est donné dans 5 ans», a renchérit Clément Belibanga.

3.5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments