RCA: la Chine et la Russie plaident pour la levée totale de l’embargo sur les armes

1
1536
emgargo-ndjoni-sango-centrafrique
Mes membres du Conseil de sécurité de l'ONU

Par Erick NGABA

Bangui 21 janvier 2021—(Ndjoni Sango) : Le Conseil de Sécurité de l’ONU se prononce ce jeudi sur la question de la levée de l’embargo sur les armes à destination de la République centrafricaine. Sur ce dossier devenu litigieux pour le Conseil, la Russie et la Chine s’impliquent dans la levée totale permettant aux forces armées centrafricaines d’être réarmées pour faire face aux défis sécuritaires.

Une fois de plus, les membres du Conseil de sécurité des Nations Unies se réunissent aujourd’hui pour discuter de la situation en République centrafricaine dans le cadre d’une vidéoconférence ouverte. Ceci après une demande de la levée des sanctions onusiennes sur les armes, introduite par les autorités de Bangui.

Durant ces discutions, le représentant spécial et chef de la Minusca, Mankeur Ndiaye, et la ministre centrafricaine des affaires étrangères, Sylvie Baïpo-Temon, ont pris part pour présenter des exposés sur la situation du pays et la levée de l’embargo.

Alors que certains membres du Conseil de Sécurité dont la France, durcissent leur position pour le maintien de cette sanction, la Chine et la Russie plaident en faveur de la levée totale de l’embargo. C’est ce qu’explique une note d’information de l’ONU.

« Lors des négociations de janvier 2020 sur le renouvellement du régime de sanctions en RCA, la Chine et la Russie ont estimé que le Conseil devrait aller plus loin dans la modification de l’embargo sur les armes en vue de sa levée complète. Un certain nombre d’autres membres du Conseil ont fait valoir qu’il n’y avait guère de place pour de nouveaux ajustements compte tenu de la situation politique et sécuritaire du pays et des progrès limités qui ont été accomplis dans la réalisation des critères de levée de l’embargo », lit-on dans le rapport de la précédente réunion du Conseil de Sécurité.

Et pourtant, un compromis entre la Russie et la Chine ont maintenu leur point de vue selon lequel l’embargo sur les armes devrait être levé plus rapidement. Mais d’autres membres du Conseil ont refusé que l’embargo sur les armes ne soit levé trop rapidement.

Durant la réunion de ce jeudi 21 janvier 2021, il est probable que les membres du Conseil expriment à nouveau ces points de vue opposés.

1 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Judicael Ouikon-Dongongo
1 mois il y a

Honte à la francafrique