RCA: marche pacifique à Bangui contre le maintien de l’embargo

0
903
Marche-ndjoni-sango-centrafrique
Marche pacifique à Bangui contre l'embargo @crédit photo Wilfrid Ouoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 22 janvier 2021— (Ndjoni Sango) : Plusieurs plateformes des organisations et des associations se sont réunies ce matin devant la place des Nations Unies, place Omar Bongo Odimba , Avenue des Martyrs, pour une marche exigeant la levée totale de l’embargo sur les armes à destination de la République Centrafricaine.

Ils étaient plus de 1000 manifestants dont hommes, femmes, des sociétés civiles a revendiqué la levée totale de l’embargo afin de permettre aux Forces Armées Centrafricaines d’avoir des armes de gros calibres pour mener à bien leur mission.

Car, la Coalition des Patriotes pour le Changement, un groupe rebelle composé des Centrafricains et des mercenaires étrangers déstabilise le pays, tue les Centrafricains et remet la RCA dans un KO total.

« Le but de cette marche est de soutenir nos FACA et les Institutions pour que l’embargo soit levé sur notre pays pour permettre à nos Forces de Sécurité Intérieure d’être dotées avec des moyens de défense pour assurer la sécurité dans la capitale et les périphéries » a déclaré Héritier Doneing.

« Il est temps pour que le peuple centrafricain soit libre. Prenons l’exemple des peuples Rwandais en 1997 ou la population toute entière s’est levée derrière le drapeau pour dire non aux exactions commises par les groupes rebelles à l’époque. C’est ce qui nous a poussés à créer ce fond populaire pour soutenir nos braves combattants et vaillants soldats qui se sont combattus corps et âmes malgré l’insuffisance des calibres de guerre pour bloquer la route aux ennemis de la paix qui sont la CPC et ces complices. Nous demandons au Communauté Internationale et le conseil des Nations Unies d’enlever l’embargo sur notre pays », a-t-il fait savoir

Axelle, l’une des manifestants nous donne son avis sur cette marche : « Je suis là pour soutenir nos FACA qui sont encore sur les fronts en train de combattre les groupes rebelles qui sont contre le peuple centrafricain. Je veux que ma voix porte à travers cette manifeste pour que l’embargo soit levé et permettre à nos forces de nous défendre en face des ennemis »a-t-elle expliqué.

Rappelons que le conseil de sécurité des Nations Unies s’est réuni hier jeudi pour proroger l’embargo qui est comme une épée de Damoclès qui pèse sur la Centrafrique.

1 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments