RCA: environ 600 recrues des FACA poursuivent leur formation au camp Kassaï

0
646
FACA-ndjoni-sango-centrafrique
Formation des FACA au camp Kassaî

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 19 février 2021—(Ndjoni Sango) : Plusieurs jeunes recrues au centre de formation militaire de Kassaï ont débuté le mardi 16 février 2021, leur séance de tir au combat. Ceci, dans le cadre de restitution et d’évaluation des acquis de l’ISTC (Instruction sur le tir au combat). Cette séance de tir aux armes a été sous l’égide de l’Etat-major des armées avec l’appui de l’EUTM-RCA, mission militaire européenne en Centrafrique.

Dans le cadre de la restructuration des forces de défense et de sécurité en République centrafricaine, que les autorités du pays continuent de procéder au recrutement de masse dans le rang des forces armées centrafricaines. C’est dans cette optique que plusieurs jeunes recrues récemment affectés à Kassaï pour la formation, ont démarré l’exercice du tir d’armes au combat.

Selon les instructeurs des jeunes recrues, l’objectif de cette séance de tir permet d’atteindre efficacement le succès sur le théâtre des opérations, surtout en cette période où les FACA sont déterminées avec leurs alliés à reconquérir tout le territoire national.

En total près de 600 jeunes recrues du centre de formation de Kassaï ont débuté depuis le 16 février 2021, la séance de tir dans le cadre de restitution et d’évaluation des acquis de l’ISTC (Instruction sur le tir au combat).

Par ailleurs, deux tests distincts ont été organisés à la même date au centre de formation de Kassaï, à l’endroit d’une soixantaine d’éléments des FACA notamment : Licence en Science Infirmière au Niger et le Certificat Technique élémentaire en Transmission, option Réseau Mobile.

Cette formation Elémentaire toutes Armes (FETTA), est pilotée par l’Etat-major des Armées avec l’appui de l’EUTM-RCA, l’un des partenaires de la République centrafricaine en matière de la formation et la restructuration de l’armée nationale.

Cette série de recrutement intervient dans un contexte où l’armée nationale s’active beaucoup plus de la grande mobilisation des FACA sur le théâtre d’opération pour éradiquer la situation d’insécurité qui gangrène actuellement les deux tiers du territoire national.

A cet effet, plusieurs soldats issus des sept (7) bataillons d’infanterie territoriale des armées centrafricaines et leurs alliés mènent des offensives contre les positions des rebelles de la coalition des patriotes pour le changement (CPC) dans l’arrière-pays. Ces multiples offensifs ont permis aux FACA de renforcer leurs positions dans les zones occupées auparavant par les forces négatives.

A titre de rappel, 500 jeunes recrues au sein des forces armées centrafricaines ont achevé leur formation militaire au camp de Bérengo, situé à 80km de Bangui. La cérémonie de leur sortie officielle a eu lieu le samedi 13 févier 2021 à Bérengo.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires