RCA: le président Touadera limoge les ministres issus des groupes armés affilés à la CPC

0
867
accord-paix-ndjoni-sango-centrafrique
De gauche à droite le premier ministre centrafricain Firmin Ngrebada et le chef de l'Etat Faustin Archange Touadera @crégit photo Erick Ngaba

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 22 février 2021—(Ndjoni Sango) : Le Président centrafricain Faustin Archange Touadera, dans un décret signé le vendredi 19 février 2021, a limogé au sein du gouvernement et de la présidence plusieurs personnalités issues des groupes armés et du parti MLPC. Ces ministres démis de leurs fonctions sont associés à la CPC qui aura mené au début du mois de décembre 2020, des attaques armées contre le pouvoir de Bangui. Qui sont ces personnalités limogées ?

Armel Mingatoloum Sayo de la révolution justice aile Sayo, ministre de la Modernisation de l’administration et de l’innovation du service public.  Baba Hamazoda Talla, ministre délégué auprès du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, chargé du développement local.  Mahamat Taïb Yacoub, ministre du commerce et de l’industrie.

Maouloud Moussa Terab, ministre des Petites et moyennes entreprises de l’artisanat et du secteur informel. Dieudonné Ndomaté, ministre des arts, de la culture et du tourisme et Chancel Sekode Ndeugbayi, ministre délégué auprès du ministre des Affaires Etrangères et des Centrafricains de l’Etranger, Chargé de la Francophonie et du protocole d’Etat, représentant du parti MLPC dans le gouvernement.

Certains ministres conseillers à la présidence représentant les groupes armés ne sont pas épargnés de cette radiation : Aboulkassim Algoni Tidjani Anour, ministre conseiller spécial ; Idriss Adamou, ministre Conseiller en matière d’Elevage et ministre Hamadou Ousmane Tanga, Chargé de mission en matière Hydraulique et des énergies renouvelables.

Certains membres de cabinet de la primature nommés sont aussi limogés. Il s’agit de Mahamat Ibrahim, ministre conseiller spécial ; Jean de Dieu Ngaïssona, ministre conseiller en charge des finances et du budget et Dianga Cyrano Ibrahim, conseiller en charge des Relations avec le Monde arabe.

Par ailleurs, ces personnalités limogées ont été nommées dans le gouvernement dans le cadre du dialogue signé le 6 février 2019 entre le gouvernement et les 14 groupes armés du pays.

Parmi ces 14 groupes armés, sept (7) d’entre eux ont rallié la coalition des patriotes pour le changement (CPC) qui veulent destituer par la force le président de la République centrafricaine.

5 2 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments