RCA: Delphin Kotto de la COSCIPAC suspendu de son salaire pour intelligence avec la CPC

0
110
Petit Delphin Kotto, coordonnateur de la COSCIPAC
Petit Delphin Kotto, coordonnateur de la COSCIPAC

Par Erick NGABA

Bangui er mars 2021—(Ndjoni Sango) : Les autorités de Bangui cherchent par tous les moyens à aller jusqu’au bout de la CPC, même en s’attaquant aux sources de financement de cette coalition rebelle, ainsi qu’ aux auteurs, et complices. Pour illustration, Petit Delphin Kotto, chef de service de formation des jeunes au ministère de la jeunesse et des sports vient d’être suspendu de son solde par une décision ministérielle.

Des militaires radiés, des agents et fonctionnaires de l’Etat centrafricain suspendus, les sanctions continuent de tomber. C’est comme l’épée de Damoclès qui pèse sur les coupables de trahison contre la République.

C’est exactement ce qui est arrivé à Delphin Kotto, chef de service de formation des jeunes au ministère de la jeunesse et des sports, et aussi Coordonnateur de Coordination des Organisations de la Société Civile pour la Paix en Centrafrique (COSCIPAC). Il vient d’être sanctionné par les autorités de Bangui pour plusieurs motifs. C’est à travers une décision signée par le directeur de cabinet dudit ministère que cette décision est tombée.

Absence prolongée non justifiée, escroquerie organisée auprès des associations des jeunes tant à Bangui, qu’en provinces, intelligence avec la rébellion CPC, ce sont là autant de faits qui lui sont reprochés.

Conséquence directe, Petit Delphin Kotto est suspendu de son salaire de fonctionnaire pour une indéterminée. Cette suspension de solde est accompagnée de traduction devant le conseil de discipline.

Selon, l’article 2 de la décision, Petit Delphin Kotto ne « pourrait prétendre que des allocations familiales ».

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments