RCA: les ressortissants de l’Ouham appellent la population à se désolidariser de Bozizé et CPC

1
80
Ouham-ndjoni-sango-centrafrique
Les leaders du collectif des ressortissants de l'Ouham en conférence de presse à Bangui @crédit photo Cyrille Yapendé

Par Cyrille YAPENDE

 Bangui 5 mars 2021—(Ndjoni Sango) : La plateforme des ONG des ressortissants de l’Ouham n’est pas restée silencieuse de la situation d’insécurité qui prévaut dans le pays. Les leaders de ces organisations non gouvernementales ont invité à l’issue d’une conférence de presse organisée ce vendredi 5 mars 2021 à Bangui, tous les ressortissants de ladite région à se « désolidariser » de François BOZIZE et de la CPC, et de s’aligner derrière la politique du Président TOUADERA.

La tension armée entre la coalition des patriotes pour le changement (CPC) et les forces loyalistes depuis le mois de décembre dernier, continue de susciter une vague de réactions au sein de la population. C’est dans cet élan que la plateforme des ONG des ressortissants de l’Ouham brise le silence en dénonçant et condamnant les « agissements » de la CPC.

Selon les responsables desdites ONG des ressortissants de l’Ouham, les évènements malheureux qu’a connus leur cher et beau pays la République Centrafricaine, sont perpétrés par les « ennemis » de la paix regroupés au sein d’une coalition armée dénommée CPC.

« Nous, les ressortissants de l’Ouham, au travers nos organisations Humanitaires mises en place (notamment l’ONG Cri des Personnes Vulnérables, Groupement des Artistes Peintres de Centrafrique, La Fondation AHR, Action pour le Développement Communautaire (ADC), Association des Volontaires de Centrafrique pour la Lutte Contre la Pauvreté (AVCLCP)et autres), réunis dans une plateforme des ONG ressortissantes de l’Ouham, dénonçons et condamnons les agissements de la CPC et réitérons nos soutiens à la politique de développement mis en place par le Président Professeur Archange Faustin TOUADERA et son gouvernement », a déclaré Alain Christian Regbanda, président du comité de la plateforme des ONG de l’Ouham.

Ces leaders vont très loin pour rappeler aux ressortissants de cette région de la République centrafricaine, les bienfaits de la politique du Chef de l’Etat Faustin Archange Touadera, visant à faire épanouir leur localité :

« Lesquels politiques qui sont traduits dans les faits en payant la dette de coton et en dotant les cotonculteurs avec un moyen roulant lors de la Journée Mondiale d’Alimentation organisée au mois de Novembre 2020  à Bossangoa, Chef-lieu de l’Ouham ».

A cet effet, ils appellent tous les ressortissants de l’Ouham à s’aligner derrière la vision politique du Président centrafricain, « nous voudrions inviter tous les ressortissants de l’Ouham à se désolidariser de François BOZIZE YANGOUVONDA et la CPC et de s’aligner derrière le Président Professeur Archange Faustin TOUADERA dans sa politique de développement », ont-ils conclu.

Cette prise de position de ces leaders et ressortissants de l’Ouham intervient au moment où les forces gouvernementales et leurs alliés russes et rwandais, mènent une vaste opération militaire dans cette partie de la Centrafrique.

Une telle opération qui avait permis aux forces loyalistes de reconquérir la ville de Bossangoa, auparavant contrôlée par les rebelles de la CPC.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
WAFIO JEAN SERGE
WAFIO JEAN SERGE
1 mois il y a

Avec toutes mes excuses et considérations, permettez que je me rabaisse pour la première fois, en réagissant à travers ces ces quelques questions. Ceux qui sont sur la photo, sont-ils réellement des enfants de l’Ouham, parce que leurs identités ne sont pas données, et leurs ONG à connotations nationales semblent fictives? Ont-ils été désignés représentants des enfants de l’Ouham lors de quelle assemblée générale et qui s’était tenue où? A Bangui ou à Bossangoa? A Nana Bakassa? A Markounda? A Nanga Boguila? Quelle est l’importance de la somme que chacun d’eux à reçue pour accepter de se prêter à ce… Lire la suite »