RCA: la tenue des législatives dans le contexte de Covid-19

0
151
Covid-19-elections-ndjoni-sango-centrafrique
Un électeur se lavant les mains avant de procéder aux opérations de vote à l'école Galabadja dans le 8è arrondissement de Bangui @crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 14 mars 2021— (Ndjoni Sango) : La population est appelée aux urnes ce dimanche 14 mars pour élire les députés. Les opérations de ce vote pour le second tour et les partielles des législatives se sont déroulées dans un contexte lié à la maladie à Coronavirus, obligeant ainsi l’Autorité nationale des élections (ANE) à prendre des mesures sanitaires afin d’éviter la propagation de Covid-19.

La République centrafricaine tient le dimanche 14 mars le second tour et les partielles des élections présidentielle législatives. Les opérations de ce scrutin se sont déroulées dans le contexte où le pays fait face à la pandémie de Coronavirus.

Afin d’éviter la propagation de cette maladie au sein de la population à l’occasion de ce scrutin, l’Autorité nationale des élections (ANE) a mis en place des dispositions sanitaires.

Dans les centres de votes, des kits de lavage de main sont placés permettant aux électeurs de se laver les mains lors des opérations de vote. Aussi, des caches nez sont mis à la disposition des électeurs dans les bureaux de vote lors des opérations électorales.

Avec un cache-nez attaché, Franck Manga, l’un des électeurs qui s’est soumis à l’exercice de lavage des mains, se rassure de sa santé à travers les kits d’hygiène anti Covid-19.

« Au moins, cela peut nous rassurer. Car, on peut facilement contracter le Covid-19 en venant voter. Parce que nous ne savons pas qui a cette maladie et qui ne l’a pas. Et c’est tout le monde qui procède à ces mêmes opérations de vote. La mise en place de ces kits nous rassure », a-t-il martelé.

Même si certains électeurs n’ont pas pris le soin de passer par le lavage de main ou d’attacher les cache-nez, l’on note que les autorités sanitaires à travers l’ANE ont pris des mesures sanitaires pour éviter à la population la propagation de Covid-19 durant les élections législatives.

A cet effet, le ministre de la santé et de la population, Dr Pierre Somsé, a interpelé la population sur les risques de contamination de Covid-19. « Les élections sans le Covid-19 », lance le membre du gouvernement qui appelle au respect continu des mesures barrières contre cette pandémie.

L’appel du ministre de la santé fait suite à un constat sur le relâchement de la population à respecter les consignes sanitaires de lutte contre le Covid-19.  Or, le gouvernement et ses partenaires continuent de se mobiliser pour barrer la route à cette à la propagation de cette pandémie en Centrafrique.

Au cours d’un entretien entre le ministre Pierre Somsé et l’ambassadeur de Chine à Bangui, Chen Dong, le 3 mars dernier, la Chine a annoncé un don initial de 50.000 doses de vaccin chinois contre la Covid-19.

Aujourd’hui, la République centrafricaine totale 5028 cas de contamination de Covid-19 dont 63 morts et environ 4800 guéris.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires