RCA: un projet de MSF pour la prise en charge des personnes vivant avec le VIH et la tuberculose

0
90
MSF-projet-ndjoni-sango-centrafrique
Présentation du projet de prise de charge des personnes vivants avec le VIH et la tuberculeuse par MSF @crédit photo Marly Pala

Par Marly Pala

Bangui 23 mars 2021—(Ndjoni Sango) :  En prélude à la journée mondiale de tuberculose, célébrée le 24 mars de chaque année, Médecins Sans Frontières présente son projet de prise en charge gratuite des personnes vivant avec le VIH au stade avancé et la tuberculose (stade 3 et 4 selon la classification de l’OMS) à l’Hôpital Communautaire de Bangui. Cette présentation a eu lieu le mardi 23 mars, lors d’une visite organisée par ladite institution au Centre hospitalier universitaire communautaire de Bangui.

De nombreuses personnes décèdent chaque année en République centrafricaine des suites de la maladie du VIH/SIDA ou tuberculose. Alors qu’on peut les guérir si la personne infectée ou contaminée se présente à temps devant des soignants pour se faire dépister.

Selon le dernier rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé datant de 2018, au moins 10 millions de personnes meurent de ces fléaux dans le monde. C’est pourquoi, Médecins Sans Frontières a mis en place ce projet de prise en charge afin de s’occuper des personnes vivant avec ces différentes maladies.

Selon Docteur Gertrude Komoyo, médecin à MSF, la tuberculose est une maladie infectieuse et communautaire et qui peut être guérie si la personne atteinte se présente vite pour le diagnostic:

« La tuberculose est une maladie communautaire. La transmission se fait beaucoup plus souvent dans la communauté. Si dans la famille, un membre tousse, il est hyper important que ce dernier puisse se faire consulter et examiner par un médecin. Ceci permettra de poser le diagnostic à temps pour pouvoir traiter la maladie. Et pour cela, les médicaments pour le traitement de la tuberculose sont gratuits et disponibles dans les différentes structures de soins de MSF. Car personne ne doit mourir de la tuberculose qui est une maladie curable, qu’on peut guérir. A Bangui, le centre de prise en charge de l’Hôpital Communautaire reçoit les patients de Bangui et ses périphéries, mais il y a aussi ceux qui viennent de l’intérieur du pays pour se faire soigner gratuitement », a-t-elle précisé.

Une satisfaction pour un patient souffrant de la tuberculose qui requiert l’anonymat, qui remercie MSF et appelle les autres atteints au courage pour le traitement :

« On peut souffrir d’une maladie sans pour autant connaître la date, mais on connaît le jour où on est admis à l’hôpital. Depuis que j’ai appris les nouvelles de la prise en charge gratuite, je me suis présenté et aujourd’hui je continue de suivre mes traitements sans pour autant payer un centime. A cela, je remercie vivement MSF et j’appelle ceux ou celles qui souffrent de ces maladies de prendre leur disposition et de venir se présenter. Car la tuberculose se guérit si on se fait vite diagnostiquer », a-t-il conseillé.

La tuberculose est une maladie infectieuse et très dangereuse qui se transmet dans l’air. Elle se fait sentir à travers la toux, la sueur nocturne, la perte de poids, la fièvre prolongée et la perte de l’appétit. Elle peut être pulmonaire, osseuse, abdominale ou encore cérébrale.

Cette présentation du projet de la prise en charge, mis en place depuis le mois d’octobre 2019 par Médecins Sans Frontières au sein de l’Hôpital Communautaire, intervient un jour avant la date décrétée pour la tuberculose dans le monde.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments