RCA: les femmes leaders échangent sur les droits et l’autonomisation de la femme

0
31
femmes-leaders-ndjoni-sango-centrafrique
Echange des femmes leaders @crédit Prince Nzapaoko

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui  22 mars 2021— (Ndjoni Sango) : Les femmes communautaires de différentes associations se sont réunies le vendredi 19 mars 2021, dans l’enceinte de l’Organisation des Femmes Centrafricaines (OFCA). Elles ont échangé autour de thématiques composant le thème international retenu pour la journée internationale des droits de la femme, célébrée le 08 mars de chaque année.

C’est toujours dans le cadre de la célébration de la journée internationale des droits de la femme que ce moment de réflexion a été organisé. Plusieurs thématiques ont été débattues ce jour. On peut citer entre autres : L’influence de la pandémie à coronavirus sur la femme centrafricaine, la lutte pour le respect des droits des femmes centrafricaines, etc…

Laure Stella Omissé, chargée de communication, point focal genre à la Minusca, nous explique le but principal de cet entretien :

« Le but de cette rencontre est de faire réveiller la conscience de ces femmes leaders et communautaires qui sont affilées à l’OFCA, afin de parler avec elles sur la journée internationale des droits de la femme. Nous visons à sensibiliser plus de femmes possibles en Centrafrique qui soient disposées pour des questions de droits de la femme. En un mot, réveiller en elles les leaders qu’elles sont pour pouvoir s’engager dans la luttepour les droits de la femme », a-t-elle précisé.

Ida Marlène Nzapakette, l’une des participantes à cette rencontre et en même temps, Présidente de l’Association Fini Tongolo Ti Bé Africa, située dans le 5ème arrondissement de Bangui, nous donne son avis sur cet entretien :« Je suis contente de prendre part à cette discussion surtout, quand elle parle des droits de la femme. Et je suis prête à partager cette expérience à mes sœurs qui sont dans nos différentes associations, afin de les motiver à devenir également des leaders et défendre les droits dela femme », s’est-elle exclamée.

Rappelons que la femme centrafricaine représente 50,2% de la population. Et également le temps international retenu qui était à l’ordre de la discussion est le leadership féminin pour un futur égalitaire dans un monde de la Covid-19.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires