RCA: grâce à l’offensive des FACA, l’économie a pris son envol

0
181
convoi-ndjoni-sango-centrafrique
Convoi commercial à Bouar à l'ouest de la RCA en décembre 2020 @crédit photo Erick Ngaba

Par Saint-Cyr Gbégbé-Ngaïna

Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Molou, a réagi face à l’amélioration de l’économie en République centrafricaine, malgré une période accrue marquée par la pandémie de Coronavirus, et la situation sécuritaire où le pays est en guerre et a profité de l’occasion pour inscrire en faux les allégations faisant état de ce que la dette de la République centrafricaine s’accroit au jour le jour. Pour Félix Moloua, la situation sécuritaire tendue provoquée par la «Coalition des Patriotes pour le Changement» (CPC), n’a aucun effet négatif sur l’économie et le budget de l’Etat centrafricain. Réaction enregistrée au cours d’une interview exclusive le vendredi 26 mars dernier à Bangui.

L’économie centrafricaine s’améliore, malgré un environnement marqué par une situation sécuritaire et humanitaire difficile. Pour confirmer cette assertion, le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Félix Moloua a fait un rétrospective. «La crise que nous avons connu en décembre 2012, nous a envoyé dans la brousse, à telle enseigne que tous les indicateurs économiques et macroéconomiques étaient en rouge. Nous avons atteint le niveau de récession qui n’a jamais dans notre pays. On a frôlé les -37% de croissance économique. C’est dire que l’Etat n’existait plus !», a-t-il déclaré.

Et de poursuivre en ces termes, «Depuis l’accession à la magistrature suprême de l’Etat du Président Faustin Archange Touadéra, et avec les instructions que le Chef d’Etat a donné au gouvernement, avec l’appui des partenaires, nous avons élaboré un cadre de dialogue, appelé Plan de Relèvement de Consolidation de la Paix en Centrafrique (RCPCA) que nous mettons en œuvre jusqu’aujourd’hui. Ce qui a permis de renforcer la résilience, malgré la situation sécuritaire tendue. Car en 2018, le pays a connu une croissance de 3,8%. En 2019, 4,5%. En 2020, nous avons atteint 5%, grâce à l’APPR-RCA qui a permis d’assouplir la situation sécuritaire».    

Contrairement aux allégations mensongères publiées sur les réseaux sociaux, à travers des personnes malintentionnées qui ont attesté que la dette du pays est en train de s’accroitre, Félix Moloua, Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération s’inscrit en faux. «Contrairement à ce que les gens racontent sur les réseaux sociaux, aujourd’hui la dette est en train de diminuer, et nous avons des documents au niveau de la sous-région, à travers les comités que nous organisons au niveau de la Banque centrale. Le pays était à 629 milliards de dette en 2020. Aujourd’hui, la dette a baissé à 606 milliards. C’est que le stock de dette est en train de diminuer», a précisé le ministre de l’Economie. C’est-à-dire, le pays n’a pas connu aucune récession. «Aujourd’hui, dire que la dette s’envole, dans ce cas, il faut apporter les preuves», a-t-il sollicité.

Félix Moloua, ministre de l’économie et du plan

Par conséquent, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération s’inscrit en faux ces allégations et lance un appel à ceux qui font passer ces messages d’apporter les preuves tangibles. «Car la RCA ne peut pas s’endetter au jour le jour sans pouvoir informée les institutions de Bretten Wood», a-t-il conclu.

Nous pouvons affirmer sans risque de nous tromper que c’est grâce à l’opération de grande envergure du rétablissement de la sécurité lancée depuis janvier 2021 contre les positions des groupes armés dans plusieurs villes du pays par des Forces de défense et de sécurité, appuyées par leurs alliés notamment Rwandais et Russes, l’économie centrafricaine a pris son envol, après avoir été pendant longtemps contrôlée à partie par des forces rebelles.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments