RCA: contrôle de la ville d’Ippy et ses environs par les forces gouvernementales

0
470
FACA-ndjoni-sango-centrafrique
Les éléments des forces armées centrafricaine (FACA), à l'offensive contre les rebelles de CPC

Par Cyrille YAPENDE

Bangui 6 avril 2021—(Ndjoni Sango) : Après 48heures de combats entre les forces gouvernementales, appuyées par leurs alliés russes et rwandais, contre les rebelles de la CPC à Ippy dans la Ouaka, les forces loyalistes contrôlent cette localité. Un calme relatif règne actuellement dans la ville et ses environs suite à la multiplication des patrouilles des forces conventionnelles.

La Sous-préfecture d’Ippy et ses périphéries passent sous le contrôle total des forces armées centrafricaines (FACA) et les forces alliées après des combats les opposant avec les combattants rebelles de la CPC qui tentent de faire leur incursion dans la ville.

L’irruption des assaillants dans la ville a été repoussée violemment par les forces loyalistes qui ont mis en déroute la CPC. Après cette attaque repoussée, les FACA et les forces Russes et Rwandaise continuent de poursuivre les agresseurs dans leur retranchement pour les traquer.

Selon des sources locales, la ville est actuellement calme et les habitants rassurés par la présence des forces régulières. Ils commencent à vaquer à leurs occupations quotidiennes. La même source, ajoute que les opérations de ratissage et des fouilles de maisons se poursuivent dans la ville d’Ippy et ses environs.

La contre-offensive des forces armées centrafricaines appuyées par leurs alliés depuis plus deux mois contre les groupes armés coalisés de la CPC, a permis la reprise des activités dans certaines villes de provinces dont celle de Ippy. L’accalmie et la quiétude règnent dans la ville de Bangui et de l’arrière-pays suite aux attaques menées contre la position des rebelles par les forces conventionnelles.

A titre de rappel, depuis le déclenchement des hostilités par les FACA et les forces Russes et Rwandaises contre la CPC, plus d’une trentaine des villes de l’intérieur du pays passent sous le contrôle du gouvernement centrafricain.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires