RCA: certaines entreprises profitent-elles de la Covid-19 ?

0
52
vaccin-anti-covid-ndjoni-sango-centrafrique
Un vaccin anti-covid

Par Prince Wilfried NZAPAOKO

Bangui 6  avril 2021— (Ndjoni Sango): La pandémie à coronavirus, encore appelé Covid-19, apparue au mois de mars 2020 en République centrafricaine, continue de secouer le monde entier. Cette crise sanitaire mondiale est en quelque sorte une opportunité pour certaines personnes ou  sociétés pour se faire de l’argent et appliquer leur propre politique commerciale en raison de la multiplicité de la demande de vaccin.

La fusion du monde entier pour une lutte commune afin d’éradiquer définitivement cette pandémie, a créé de l’emploi. Or, cette situation n’a fait qu’empirer la santé financière de certaines entreprises et autres organisations à but lucratif dont les chiffres d’affaires ont baissé et qui a même provoqué le dépôt de bilan des grandes structures en Europe, aux Etats-Unis, en Moyen Orient en Asie et aussi et même en Afrique.

Avec les principes mis en place par les différentes autorités compétentes de tous les pays touchés par  cette maladie qui sont entre autres les mesures barrières à savoir : le port obligatoire de masque, la distanciation sociale, etc… le confinement en Europe et dans les autres pays de l’occident, a permis à cette population de rester chez eux, du coup les livreurs de pizza et autres denrées alimentaires qui ont doublé de chiffre avec les commissions perçues sur chaque livraison à domicile.

La fabrication des masques par les entreprises de confection de cache-nez a donné du travail aux jeunes désœuvrés qui étaient sans emplois. Même cas similaire à Bangui,  où cette maladie a fait une année en mars dernier, des organisations humanitaires et autres projets ont dû financer la confection des masques artisanaux construis à base des tissus, afin de distribuer aux ménages, administrations, hôpitaux, églises et autres lieux.

L’invention du vaccin contre le coronavirus par les grands savants de différents laboratoires du monde entier, sont aussi l’une des débouchés qui a permis à certains chômeurs d’entrer dans la vie active, mais aussi, ça permis aux grandes puissances d’ouvrir plus de laboratoires et de doubler les recherches en injectant de l’argent pour l’achat des doses de vaccins, vu la montée en puissance des cas de décès liés à cette maladie mortelle.

Les grandes puissances sont les plus touchées par cette dangereuse maladie malgré les moyens dont ils disposent par rapport à l’Afrique. Cette crise sanitaire qui a fait trembler l’univers n’épargne personne quel que soit son rang social.

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments