RCA: la projection des électeurs pour le gouvernement nouveau peut-elle influencer leur « Champion »?

0
105
Touadera-ndjoni-sango-CENTRAFRIQUE
Faustin Archange Touadera durant la campagne électorale

Par Thomas KOSSI         

Bangui 13 avril 2021—(Ndjoni  Sango) : Sur les ondes de notre mode de communication actuelle, un Centrafricain faisait part de ce qu’il attend du gouvernement à mettre bientôt en place. Le chef d’Etat est convié de ne choisir que des Jeunes, à la seule différence : « des Jeunes qui ne sont pas des VOLEURS ». Une telle affirmation honore-t-il les cadres élus devant consolider le devenir démocratique de centaine de milliers d’humains ?

La République centrafricaine est l’affaire des citoyennes et citoyens. Ceux-ci sont appelés, les uns et les autres, à se donner la main pour un travail d’importance. De nombreux politiciens trouvent-là l’opportunité de vivre sous le soleil.

De quelle manière doit-on vouloir œuvrer dans ce site qui présente à vue d’œil, une façade d’avoir bien choisi l’occupation vitale ?

Seulement, des appâts de goût hideux vous salissent quand il ne faut pas. Et justement voilà à quoi se lie le propos du jour.

Au lendemain de la nomination des membres de la l’équipe nouvelle, quelle joie ne ferait pas pétrir les admis à la chose publique ? Nous parlons justement de gouvernement nouveau et non de nouveau gouvernement. Il faut en tirer la nuance.

Ne perdons pas le temps parce qu’un soleil nouveau pointe à l’horizon. Oui et non. La RCA par exemple, depuis le 13août 1960, elle a son Indépendance. Bien de choses ont vu des choses. Présidents, ministres et tralala ont déjà défilé. C’est dire que nous ne sommes pas au début de notre existence républicaine.

Dommage que jusque-là, tout va dans le sens du mal. Parce que l’on ne sait jamais quels types d’hommes mènent la besogne pour la croissance et le développement de ce petit pays. Tout le monde veut et peut. Mais tout le monde reste et demeure incapable. Les yeux ont vu le beau soleil levant sans savoir comment il est de nature. Vu que là-bas, les circonstances embellissent la chose. Et pourtant, la réalité se trouve ailleurs.

Combien sont-ils les braves cupides du pouvoir reconquis ? Des milliers. Lesquels seront élus de ces rangs des enragés ? Question plus que terrible tant le patent amoureux ne sort pas de sitôt agréé. Il y a des traces à ne pas perdre de vue que de bénéficier d’un portefeuille ministériel aimé dans le cœur dans l’ombre.

La lutte pour ravir tel ministère grandit au jour le jour. Le « Champion » lui-même dort trop peu de temps, les appels proches et lointains sont légions car personne ne veut et ne peut être oubliée. C’est alors que contribuer à participer à la vie active fera le grand bonheur de tous.

Il faut nécessairement préparer l’avenir de l’humanité, tant « Rien n’est imperceptible pour un souverain s’il emprunte les yeux de tous ; rien ne lui est inaudible s’il emprunte les oreilles de tous ; rien ne lui est inconnu s’il emprunte les cerveaux de tous ».

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments