RCA: arrivée à Bangui d’Astra-Zeneca, le vaccin anti covid-19

0
468
Le ministre de la santé Pierre Somsé et les représentants des Nations unies à la réception du vaccin contre le covid-9 à l'aéroport de Bangui @crédit photo Marly Pala

Par Marly PALA

Bangui 14 avril 2021—(Ndjoni Sango) : Le vaccin Astra-Zeneca, essentiellement destiné à lutter contre la pandémie de coronavirus, est désormais arrivé sur le sol centrafricain et vise à répondre en premier lieu aux attentes des personnalités des Nations-unies et ONG internationales dans le pays. La réception de ces produits a eu lieu le mardi 13 avril à l’Aéroport International de Bangui M’Poko, en présence du Dr Pierre Somsé, ministre de la Santé publique et Denise Brown, Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général des Nations-unies.

Le monde entier fait face ces derniers temps à une montée de la deuxième vague de contamination de la pandémie à coronavirus. Cette deuxième vague a tué plusieurs personnes sur tous les continents.

Pour réduire cette contamination et arrêter l’hémorragie, les médecins et scientifiques du monde entier ont réfléchi et ont fait sortir un vaccin, l’Astra-Zeneca. Et comme la République centrafricaine est l’un des pays touchés par cette pandémie, il y a nécessité de s’en fournir.

A en croire Denise Brown représentante spéciale adjointe du secrétaire général des Nations-Unies, cette première vague du vaccin vise à protéger les personnalités onusiennes en Centrafrique pour leur permettre de mieux travailler auprès de la population :

« Nous sommes une mission de maintien de la paix dans le pays et il est important pour nous de protéger nos collègues afin d’être en bonne santé pour remplir à leur tour, leur mission régalienne. Nous avons eu suffisamment de dose pour cette première vague. Ce qui peut couvrir tous les casques bleus et autres personnalités internationales qui sont prioritaires. Mais nous ferons de notre mieux pour que ce vaccin puisse atteindre tout le monde à l’avenir. Ce que je conseille, c’est le respect des mesures barrières en attendant la vaccination. Ceci permettra d’éviter la propagation du COVID-19 parmi la population », a-t-elle lancé.

Pour Docteur Pierre Somsé, ministre de la santé publique, cette initiative entreprise par la MINUSCA est salutaire :

« Nous nous réjouissons du fait que la MINUSCA s’engage dans la lutte contre le COVID-19 à travers la prévention par la vaccination de son personnel. Ce qui va leur permettre de surmonter cette pandémie et de remplir leur mission. Mais indirectement en les vaccinant, cela contribue efficacement dans l’effort de prévention de la pandémie dans le pays et freine aussi la chaîne de contamination. C’est vraiment une contribution vitale qui est à saluer. L’Astra-Zeneca est un vaccin efficace qui protège et qui est inoffensif et notre pays est aussi inscrit dans la liste de ceux qui doivent recevoir le vaccin. Donc nous attendons le moment où cela nous sera parvenue », a-t-il précisé.

La réception de ce vaccin Astra-Zeneca en Centrafrique intervient alors que beaucoup d’autres pays au monde l’utilisent pour lutter contre la propagation de la maladie à coronavirus et au moment où le nombre des personnes testées positives, s’accroît quotidiennement dans le pays.

5 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments