RCA: les Centrafricains exigent le départ sans condition de Mankeur Ndiaye

0
180
Les manifestants

Par Saint-Cyr Gbégbé-NGAÏNA

Bangui 16 avril 2021—(Ndjoni Sango) : Une semaine après des manifestations de colère vis-à-vis de la Minusca de Mankeur Ndiaye, les Centrafricains exigent finalement son départ, qu’ils le qualifient de «menteur».

Les propos du représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies, Mankeur Ndiaye sur RFI continue de susciter de vagues d’indignation de la population centrafricaine. L’ONU se fait découvrir par son représentant spécial en Centrafrique, Mankeur Ndiaye qui voulait mettre en exécution le projet d’un complot international contre la République centrafricaine, à travers sa position de demander aux autorités centrafricaines de dialoguer avec des criminels, comme les Ali Darassa, François Bozizé Yagouvonda, Mahamat Al-Khatim et autres criminels patentés.

Dans la matinée du vendredi 16 avril, sous un soleil de fer, plusieurs Centrafricains se sont massés devant le siège de la Minusca situé sur l’avenue Barthélemy Boganda à Bangui, pour exiger le départ du Représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies en Centrafrique, Mankeur Ndiaye.

Ils étaient plus de 4.000, composés d’hommes, femmes, vieillards venus des quatre coins de Bangui, Bimbo et Bégoua pour manifester leur ras-le-bol. Sur leur visage, on peut constater un sentiment colère.

La colère de ces manifestants a atteint son où ils ont brondi de pancartes, de bout de cartons, et des affiches en direction du siège de la Minusca, qu’on peut lire, «Mankeur Ndiaye dégage», «Mankeur Ndiaye menteur», «Mankeur Ndiaye, va-t’en», «Minusca dégage», avant de remettre un mémorandum à un représentant de la Minusca qui était venu les accueillir. Mais bien avant cela, ils ont chanté l’hymne national.

Pour ce faire, le Rapporteur général de la Synergie Centrafricaine, Eloge Doctrové Koï, n’est pas d’accord à Mankeur Ndiaye, Patron de la Minusca et déclare ce dernier, persona non grata.

«Monsieur Mankeur Ndiaye et la Minusca agissent seulement dans le but d’entretenir les foyers de tensions afin de justifier leur éternel présence en République centrafricaine. C’est pourquoi, la Synergie centrafricaine mue par la conscience nationale et citoyenne, interpellée par l’intérêt majeur de la République, et par le présent mémorandum, déclare Monsieur Mankeur Ndiaye, persona non grata, et exige son départ immédiat de la République centrafricaine terre de nos aïeux» !

Le Rapporteur général de la Synergie Centrafricaine, exige par ailleurs, le départ de certains contingents de la Minusca.

«Les Centrafricains, par ma voix, exigent dans le cadre de l’augmentation d’effectifs de la Minusca également, de déploiement uniquement des forces Rwandaises et Russes qui sont en parfaites adéquations avec les FACA, dans la définition et la mise en œuvre des stratégies de neutralisation des criminels», a-t-il lâché.

Plusieurs Centrafricains présents à cette manifestation s’interrogent en ces termes «quel est le rôle exact de la Minusca en RCA ?

Comment comprendre qu’une mission dotée de moyens sophistiqués ne peut pas protéger une population sans défense ?

Et que Mankeur Ndiaye fasse plutôt le bilan de ses actions de réduction des capacités des groupes armés pourtant inscrites dans son mandat.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments