RCA: « Mankeur Ndiaye doit demander pardon au peuple centrafricain », le Maire de Pissa

0
137
Roger-Okoa-Penguia-ndjoni-sango-centrafrique
Roger Okoa-Penguia, Maire de la commune de Pissa dans la Lobaye-17 avril 2021@crédit photo Erick Ngaba

Par Erick NGABA

Bangui 20 avril 2021—(Ndjoni Sango): Le maire de la commune de Pissa dans la préfecture de la Lobaye au sud du pays, Roger Okoa-Penguia est très remonté contre Mankeur Ndiaye, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RCA et chef de la Minusca. Du point de vue de  Roger Okoa-Penguia, le chef de la Minusca doit demander pardon au peuple centrafricain pour ses propos jugés déplacés sur les ondes de la RFI.

La déclaration du représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RCA sur les ondes de RFI au sujet du mercenaire tchado-nigérien, Ali Darassa, continue de susciter des vagues d’indignations dans le pays.

La classe politique, la société civile et les autorités centrafricaines ne cessent de dénoncer Mankeur Ndiaye pour son appui à la position du chef rebelle de l’UPC qui a décidé de quitter la rébellion CPC pour réintégrer le cadre de l’accord de paix du 6 février 2019, qu’il a quitté.

Cette fois-ci, c’est le maire de la commune de Pissa qui s’insurge contre les propos du représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en RCA. Il se dit être sidéré d’avoir écouté Mankeur Ndiaye parler sur la RFI.

« Quand j’avais écouté Mankeur Ndiaye, j’étais vraiment sidéré. M. Mankeur Ndiaye qui est un Africain qui connaît que la République centrafricaine, près de 3 décennies aujourd’hui, traverse des moments les plus difficiles de son histoire. Ce qu’il a dit à Paris nous a complètement bouleversés. Je soutiens les compatriotes centrafricains qui ont fait des marches à Bangui demander le départ de Mankeur Ndiaye. Parce que nous avons trop souffert dans ce pays. On posera la question à Mankeur Ndiaye s’il y a des groupes armés chez lui au Sénégal qui sont traités comme il les traite ici en RCA. Nous sommes tous des Africains, nous avons eu l’indépendance ensemble en 1960. Bah, regardez l’évolution du Sénégal aujourd’hui par rapport à la RCA », s’insurge Roger Okoa-Penguia qui s’est livré aux journalistes de Ndjoni Sango à son bureau à la mairie de Pissa.

Okoa-Penguia n’est pas passé par quatre chemins de taxer  Mankeur Ndiaye d’exécutant des ordres de la Franc qui, d’après lui, crée l’instabilité en Centrafrique. Il lui a ainsi suggérer de s’excuser auprès des Centrafricains.

« Pourquoi, Mankeur Ndiaye, en tant qu’Africain, va prendre côté de la France ? Parce que, nous avons que c’est la France qui est à l’origine de toutes les crises en RCA. Donc, je ne suis pas d’accord à ce qu’a dit M. Mankeur. Nous sommes très mécontents de sa déclaration. M. Mankeur Ndiaye doit demander pardon au peuple centrafricain. Parce que, ce n’est pas normal », a-t-il conclu.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments