RCA: quand la COD-2020 s’éternise dans la politique de chaise vide

0
196
Centrafrique-oppostion-Ndjoni-Sango
Le président Touadera avec les leaders de l'opposition politique de COD-2020 en caricature @Jimmy Nzéko

Par Marly Pala

Bangui 30 avril 2021—(Ndjoni Sango) : La Coalition de l’Opposition Démocratique rejette le dialogue républicain souhaité par le Chef de l’Etat et propose la mise en place d’un comité de suivi mixte national et international. Ce rejet se fait sentir par la publication d’un texte, faite par ladite coalition à la date du dimanche 25 avril à Bangui.

La République centrafricaine se prépare pour un dialogue républicain, afin de trouver un palliatif aux multiples crises qui ont secoué le pays. En prélude à ces pourparlers, le président de la République Faustin Archange Touadera a lancé le 14 avril dernier, une consultation de toutes les couches sociales y compris les partis politiques.

Mais, la Coalition de l’Opposition Démocratique (COD-2020), regroupant la majorité des partis de l’opposition, a refusé de prendre part à cette rencontre et a donné les raisons suivantes :

« Monsieur le Président, en date du 14 avril 2021, vous aviez bien voulu inviter 10 partis politiques de l’opposition démocratiques regroupés dans la COD-2020, pour une rencontre citoyenne en prélude au dialogue républicain que vous préconisez organiser. En réponse, nous voulons rappeler qu’avant la tenue des élections groupées du 27 décembre 2020, qui a consacré votre victoire vivement contestée au premier tour, la COD-2020 vous avait, à maintes reprises, proposé la convocation d’une concertation des forces vives de la nation afin d’éviter une crise post-électorale. En ses séances extraordinaire et ordinaire des 20 et 22 avril, la COD-2020, après examen des documents joints à ladite invitation, a relevé d’énormes contradictions, irrégularités et manquements dans la démarche, le contenu et la constitution de l’équipe d’appui technique mis en place. A cet effet, en vue d’assurer le suivi et l’exécution des recommandations et résolutions du dialogue, la COD-2020 suggère la mise en place d’un comité de suivi mixte national et international. Car le dialogue républicain que vous préconisez ne répond pas aux exigences sus-énumérées et ne peut nullement déboucher sur la paix, la réconciliation nationale et la stabilité », a signé Mahamat Kamoun, président en exercice de la COD-2020.

Il a poursuivi que les partis politiques membres de la COD-2020 sont très soucieux d’un retour de la paix et de la cohésion sociale dans le pays. Ils ne prendront part qu’à des consultations qui offrent toutes les garanties d’inclusivité et d’impartialité.

Cette réaction de la COD-2020 intervient alors que le président de la République engage des séances de consultation avec toutes les couches sociales centrafricaines, en vue de recueillir des avis et des recommandations pour le prochain dialogue dit républicain.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments