RCA: échanges du président Touadera avec le collectif des anciens chefs d’Etat

0
395
Les Anciens chefs d'Etat centrafricain en consultation au palais présidentiel

Par Kizer MAÏDOU           

Bangui 5 Mai 2021—(Ndjoni Sango) : En vue de bien préparer le dialogue républicain pour résoudre  le conflit centrafricain, le président  de la République Faustin Archange Touadera avait lancé le 19 avril dernier, des séries de consultations avec les institutions, les couches sociales et la diaspora. Le mardi 4 mai, en fin d’après-midi, il a reçu en consultation le collectif des anciens Chef d’Etat pour recueillir leur avis sur la tenue de ce dialogue dit républicain.

Dans cette première phase de rencontres  qui vise à organiser la prochaine tenue du dialogue, le président avait déjà reçu toutes les couches sociales et la diaspora.  Ce mardi était le tour des anciens Chefs d’Etats de passer à la table de consultation.

Il s’agit du collectif composé de Michel DJOTODJA, Alexandre Ferdinand NGUEDET et de Catherine SAMBA-PANZA, tous des anciens Chef d’Etat de la République centrafricaine.

L’objectif de cette rencontre avec les anciens dirigeants est de recueillir leurs recommandations et suggestions en prélude au dialogue républicain initié par le Chef de l’Etat.

A en croire le Chef de l’Etat Faustin Archange Touadera dans son discours du lancement  officiel de cette consultation, cette consultation vise à recueillir des sujets de préoccupation d’intérêt national :

« Je dois réaffirmer que le dialogue républicain ne sera pas un dialogue de plus et ne sera évident qu’à la suite des différentes consultations que j’aurai avec chacun de vous, selon vos entités, afin d’identifier ensemble les points n’ayant pas trouvé de réponse dans les précédents engagements nationaux que je viens de citer. Certes, je conviens avec vous que la situation actuelle nécessite un renforcement du front républicain pour la relance de notre pays. Il nous faut, en tant que fils et filles de la République centrafricaine, identifier les voies et moyens pour consolider, voire accélérer la mise en œuvre des recommandations de ces différents accords »,a déclaré le président de la République.

Un comité technique a été aussitôt mis en place dès le lancement de cet avant projet pour mieux préparer ce dialogue républicain. Au sortir de cette consultation, les anciens Chefs d’Etat ont remis au président Touadera et au comité technique, un mémorandum comportant des propositions sur l’organisation de ce dialogue républicain à l’initiative de l’homme au pouvoir.

Cette consultation avec toutes les couches sociales, intervient au moment où le pays commence peu à peu à retrouver sa sérénité. Le futur dialogue républicain s’avère alors indispensable pour le retour définitif de la paix et la sécurité en Centrafrique…

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires