RCA: jumelage de ramadan et ascension, un symbole de cohésion sociale entre chrétien et musulman

0
80
communaute-musulmane-pk5-ndjoni-sango-centrafrique
Les leaders de la communauté musulmane de PK5 de Bangui en échange avec le président Touadera au palais présidentielle

Par Marly Pala

Bangui 14 mai 2021—(Ndjoni Sango) : Le jeudi 13 mai dernier, les communautés chrétiennes (catholiques) et musulmanes de Centrafrique, ont célébré entre et autres, la fin de ramadan et de l’ascension. Ce qui est une particularité pour le pays, car cela symbolise la cohésion sociale après plusieurs années de déchirement, engendré par les guerres civiles à répétition dans en Centrafrique.

Comme à l’accoutumée quarante après les Pâques, les chrétiens catholiques du monde célèbrent l’ascension, jour de la montée du Christ au ciel. Pour cette année, la journée est coïncidée avec la fête de L’aïd-el-fitr, annonçant la fin de ramadan pour les musulmans du monde.

Une particularité pour la République centrafricaine qui a longtemps connu des crises militaro-politiques qui se sont de facto, transformées en conflits interconfessionnels. Lesquels des conflits ont semé la panique et la division entre les centrafricains, qui depuis fort longtemps, vivaient ensemble dans la symbiose et la gaieté. Mais après les crises sécuritaires de 2013 avec l’avènement de la séléka, puis des antibalaka, les choses se sont mal tournées et très vite transformées en conflits interconfessionnels où les chrétiens et les musulmans du pays se regardent en chiens de faïence.

Aujourd’hui, après le retour à l’ordre constitutionnel de 2016 avec l’accession au pouvoir de Faustin Archange Touadera comme Chef de l’Etat et réélu encore l’an dernier, la situation sécuritaire s’améliore peu à peu malgré quelques exactions commises par les groupes armés.

On peut constater la cohabitation entre les communautés chrétiennes et musulmanes, cela se fait sentir à travers la mise en place de plusieurs plateformes, réunissant la jeunesse desdites communautés et aussi les leaders religieux.

Il convient de souligner que cette date du 13 mai 2021, célébrant en même temps la fin de ramadan et l’ascension est un jour historique encré dans la mémoire des centrafricains. Car elle symbolise la fin de la division communautaire pour ouvrir la porte au vivre ensemble entre toutes les couches sociales centrafricaines.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires