RCA: Talitha Koum dénonce une tentative de coup d’Etat déjoué perpétré par le mercenaire français Rémy Juan Quignolot

0
419
mercenaire-francais-ndjoni-sango-centrafrique
Le mercenaire français appréhendé avec des effets militaires @crédit photo Erick Ngaba

Bangui 14 mai 2021—(Ndjoni Sango) : A travers une déclaration à la presse, le mouvement Talitha Koum Centrafrique revient sur l’arrestation du mercenaire français Rémy Juan Quignolot qui a été arrêté à Bangui avec un arsenal d’armes de guerre par la police centrafricaine. Le mouvement à travers son coordonnateur, Blaise Didacien Kossimatchi, dénonce une tentative de coup d’Etat déjoué par les forces de l’ordre et les alliés russes et rwandais. Ci-dessous l’intégralité de la déclaration :

DECLARATION DE TALITHA KOUM CENTRAFRIQUE RELATIVE A LA TENTATIVE DE COUP D’ETAT DEJOUE PERPETREE PAR SIEUR JUAN REMY QUIGNOLOT DE NATIONALITE FRANCAISE

Centrafricaines, centrafricains, très chers compatriotes,

Comme nous l’avons toujours clamé haut et fort, notre pays la République Centrafricaine fait aujourd’hui face à un vaste complot savamment mis en orchestre par les ennemis du peuple centrafricain avec bien sûr la complicité de certains de nos compatriotes qui ont   de manière délibérée choisi de ramer à contre-courant de l’histoire.

La mise en échec du plan de déstabilisation de notre pays par l’entremise des groupuscules armées mises en déroute par nos vaillantes forces armées nationales avec l’appui des alliés russes et rwandais est restée au travers de la gorge des comploteurs qui ont opté pour le plan B visant à attenter directement à la vie du Chef de l’Etat, le Professeur Faustin Archange TOUADERA, pourtant démocratiquement plébiscité par son peuple lors des dernières élections présidentielles.

La France pour ne pas la citer, ancienne puissance coloniale, sources de tous les maux que notre pays a connus a pris fait et cause pour l’anarchie et le tout chaos en Centrafrique non seulement à travers un soutien actif aux forces négatives mais aussi et surtout par le déploiement sur le territoire nationale de commandos et autres mercenaires ayant pour objectif la neutralisation du Président Faustin Archange TOUADERA afin d’instaurer une transition destinée à placer aux affaires des hommes politiques acquis aux intérêts français.

La vigilance et la bravoure de nos forces de sécurité intérieures et nos alliés a permis de déjouer le coup d’Etat que se préparait à perpétrer sieur Juan Rémy QUIGNOLOT, barbouze connu des services généraux français, ayant transité par la Libye, le Mali avant d’atterrir en Centrafrique où il a porté main forte à l’ex seleka dans sa prise de pouvoir en 2013 en assurant la formation des hommes au self-défense et au maniement des armes.

Le délinquant a été appréhendé le mardi 11 Mai 2021 et la perquisition de son domicile a permis de mettre la main sur un important lot de matériels militaires.

On en arrive à se demander comment un seul individu peut à lui seul détenir tout cet arsenal de guerre digne des films de guerre américains sans compter les matériels de pointe pour la vue nocturne, le repérage et autres.

De toute évidence, ce sujet français ne pourrait en aucun cas s’aventurer dans un projet aussi funeste contre la première institution de la RCA sans la bénédiction de Paris. Tout porte en effet à croire que Matillon et le Quai d’Orsay suivaient de près l’opération qui a capoté grâce à la vigilance accrue de nos forces de sécurité intérieures et nos alliés dont nous saluons au passage la bravoure.

QUIGNOLOT a été ces dernières années de tous les grands évènements qui ont entretenu l’insécurité et la grande criminalité en Centrafrique. Ses ramifications avec le chef rebelle Ali DARASSA témoignent de son implication et de l’implication de la France dans la crise centrafricaine à un haut niveau.

Son arrestation est saluée par tout le peuple centrafricain, c’est à juste titre qu’il  est écroué au camp de Roux en attendant de passer devant les juges pour répondre de ses crimes contre la nation centrafricaine.

Nous osons espérer que QUIGNOLOT permettra au peuple centrafricain de connaitre toute la vérité sur son rôle et le rôle de la France dans la crise que traverse encore notre pays mais aussi saisira l’occasion pour dénoncer tous ses complices tapis dans l’ombre et ayant trouvé refuge au sein de la classe politique centrafricaine.

Nous appelons enfin le peuple centrafricain à doubler de vigilance pour mettre en déroute toute autre tentative de déstabilisation de notre jeune démocratie chèrement acquise.

Comme disent les latins : « TANDEM VERO TURONENSIS OVENTEMQUE » autrement-dit « LA VERITE FINIT TOUJOURS PAR TRIOMPHER ».

Fait à Bangui, le 15 Mai 2021

Le Coordonnateur National de Talitha Koum Centrafrique,

Membre du Réseau International de Talitha Koum Basé à Rome en Italie

Blaise Didacien KOSSIMATCHI

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires