RCA: quand la vie d’un Centrafricain vaut 1.000 FCFA pour les casques bleus tanzaniens de la Minusca

0
169
Corps sans vie du conducteur de taxi-moto heurté par le contingent tanzanien de la Minusca à Amadagaza, image d'illustration.

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 18 Mai 2021— (Ndjoni Sango): Un évènement malheureux et très étonnant s’est produit hier lundi 17 mai à Amadagaza à l’ouest de la République centrafricaine. Un véhicule du contingent tanzanien de la Minusca a mortellement percuté un taxi-moto dans la localité, suscitant ainsi un soulèvement populaire des habitants de la localité face à un acte de mépris de la part des casques bleus.

En effet, un véhicule des casques bleus tanzaniens a heurté à mort un conducteur de taxi-moto le lundi dernier dans la ville d’Amadagaza.

Pour régler la situation, les casques bleus ont essayé de donner aux parents de victime la somme de 1.000 FCFA, et un peu de produits alimentaires. L’acte qui a suscité la colère des parents qui se sont révoltés.

Quand les parents du défunt ont voulu porter plainte, les casques bleus tanzaniens ont saisi la moto et ont voulu emmener le corps. Aussitôt, la population s’est levée contre le contingent tanzanien.

«Ce que les casques bleus ont fait est inhumain. Comment ils peuvent payer la mort d’une personne qu’ils ont tué à 1.000 FCFA ? La vie d’un être humain a-t-elle un prix ? Nous ne voulons plus d’eux chez nous. C’est vraiment révoltant », explique un habitant de la localité.

Pour l’heure, la tension est montée d’un cran entre les habitants et les casques bleus tanzaniens de la Minusca.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires