RCA: l’intersyndicale de Centrafrique lance ses activités 2021

0
60
Lancement des activités de l'intersyndicale pour 2021 @crédit photo Kizer Maîdou

Par Kizer MAÏDOU                                                                                                   

Bangui 21 mai 2021—(Ndjoni Sango) : Après une trêve syndicale observée, l’intersyndicale de Centrafrique (ISYCA) a fait son entrée syndicale ce vendredi à Bangui. Les activités prévues pour l’année 2021 ont été lancées lors d’une conférence de presse animée par son Coordonnateur Oumarou SANDA-BOUROU à la bourse de travail.

Après un calme syndicale observé, l’ensemble des syndicats réunis au sein de l’intersyndicale ont décidé de faire leur rentrée syndicale. Ils ont lancé officiellement leur activité à la bourse du travail après avoir fait un bilan laborieux de leurs activités ayant abouti à la signature de deux documents entre gouvernement et syndicat : le protocole d’accord relatif aux revendications des travailleurs de tous les secteurs d’activités et le pacte national de stabilité et de relance économique entre gouvernement, employeurs et syndicats.

L’objectif de la conférence de presse était de présenter aux professionnels des médias leurs activités qui vont bientôt démarrer et qui seront menées auprès des principales institutions républicaines déjà mise en place.

L’intersyndicale entend relancer les discussions avec le gouvernement sur le protocole d’accord du 25 septembre 2019 et le pacte national de stabilité et de relance économique du 27 septembre 2019. Ce ci dans le but d’avoir des réponses concrètes au profit des travailleurs centrafricains.

De part cette discussion, durant cette année, l’intersyndicale veut identifier les nouveaux problèmes de l’heure, en vue de les soumettre sur la table des discussions avec le  gouvernement. Le mouvement fait référence à l’inflation des prix des produits divers sur le marché, les délestages intempestifs et prolongées d’électricité et d’eau, le risque de pénurie des produits pétroliers.  Entre autres, la gestion incohérente de la 2nd vague de la pandémie du covid19, etc.

L’intersyndicale veut désormais se prononcer sur le dialogue social, qui, pour eux, est au point mort. De même, ISCA veut activer la question de l’indifférence du gouvernement face aux préoccupations des travailleurs centrafricains, vu qu’a ce jour, les structures formelles de concertations, de négociation et de suivis sont désactivées.

Au regard de leurs 3 prochains points de revendication à mener pour l’année 2021, les travailleurs de Centrafrique, s’activent à faire valoir leur droit, même si le gouvernement sortant est encore en place.

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires