RCA: ce qui s’est passé lors de l’accrochage avec l’armée tchadienne à la frontière

0
420
FACA-ndjoni-sango-centrafrique
Les éléments des forces armées centrafricaine (FACA), à l'offensive contre les rebelles de CPC

Par Mamadou NGAINAM

Bangui 31 mai 2021— (Ndjoni Sango): Le 30 mai les soldats des FACA ont patrouillé les environs du village de Bang en République centrafricaine, près de la frontière avec la République du Tchad voisine. Au cours de la patrouille, les soldats de l’armée nationale centrafricaine ont affronté les rebelles de la Coalition pour le changement (CPC).

Les rebelles de la CPC, incapables de résister à l’offensive, se sont précipités vers la frontière avec le Tchad, qui était très proche, ce qui a provoqué une réaction immédiate des soldats de l’armée tchadienne. Malheureusement, il y a eu un malentendu entre les militaires tchadiens et centrafricains, les rebelles portaient des vêtements civils mais ils étaient armés, ce qui a entraîné des pertes humaines dans les deux camps.

Le gouvernement tchadien a réagi immédiatement à cet incident en accusant la République centrafricaine d’avoir planifié une attaque contre des militaires tchadiens à un moment vulnérable où la situation sécuritaire des deux pays est précaire et en condamnant cet acte d’agression.

Le ministère centrafricain des affaires étrangères et des Centrafricaines à l’étranger a publié un communiqué décrivant sa version des événements, soulignant le fait qu’il y avait un malentendu entre les militaires des deux pays.

Le ministère a également exprimé ses condoléances au gouvernement tchadien au sujet des pertes humaines et a appelé à ne pas céder aux provocations des ennemis de la paix. Le communiqué conclut qu’une enquête conjointe Tchad-Centrafrique est imminente.

Le porte-parole du gouvernement Ange Maxime Kazagui, a également exprimé ses condoléances au gouvernement tchadien dans un communiqué, soulignant une fois de plus que ce sont les actions des rebelles de la CPC devraient être blâmées.

Le gouvernement centrafricain espère que la République centrafricaine et le Tchad continueront d’être des pays frères et ne succomberont pas aux provocations des ennemis communs.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires